CONTRACTION TEMPORELLE


cONTRACTION TEMPORELLE


 © PATINET THIERRI ERIC



Préambule

 

En guise de préambule, les événements se prêtent à souhait pour mieux comprendre le texte qui suit. Nous avons affaire dans le bouleversement historique à la mise en œuvre par les Peuples de leur émancipation de la barbarie mondialiste, et conjointement dans le cadre des processus tectoniques à la mise en œuvre d’un tsunami d’une rare ampleur sur les côtes du Japon, débouchant sur une crise systémique nucléaire.
 
À quoi assiste-t-on devant ces faits ?
 
De l’émancipation des Peuples, à une manipulation créant une « révolution » par tous les participes du mondialisme en marche, alors que ce que l’on présente comme un  tyran qui assassine son Peuple, le leader de la Lybie qui ne cherche qu’à imposer l’étalon or du dinar et veut supprimer le franc CFA des colonies Africaines, voyant le silence coupable de l’ONU croupion, permettant à la « révolution » de se propager afin de maintenir le joug du franc CFA et conjointement du Dollar. Enfin face à l’ampleur du séisme ayant frappé le Japon, voyant cette même ONU dans l’oubli même de l’Humain pour laisser place aux circuits économiques touchés de plein fouet par cet événement qui sont le point de mire des hyènes médiatiques aux ordres, semant un vent de panique face aux émanations nucléaires d’une centrale qui n’est en aucun cas une bombe atomique, mais dont les champions du « nouvel » ordre mondial » voudraient voir la disparition pour tenir dans leurs rets les approvisionnements énergétiques du monde entier.
 
Pauvre petit monde où l’on voit des Institutions Internationales incapables de réagir face aux appartenances communautaires de certains personnages de cette Histoire, dont les mains couvertes de sang génèrent la continuité de cette pitoyable mascarade qu’on nomme le « nouvel ordre mondial » qui se révèle bien le nouveau désordre mondial, le désordre accéléré et motivé par toutes les lâchetés imaginables, notamment de ces Pays dits de l’Europe, incapables de prendre des décisions sereines pour faire cesser le génocide d’un Peuple par des prétoriens payés par la hideur internationale, qui pour certains, par contre pour protéger ses intérêts, demandent la fermeture de centrales nucléaires qui ne risquent rien !
 
Nous devons ici conspuer la lâcheté de ceux qui encouragent le crime et y participent. Il est temps pour la France de sortir de ce grand guignol des larves qui aboient, qui protègent le crime, engendrent la famine, la destruction des Peuples, l’agonie de la Vie, sortir de cette « europe » engluée dans la fange mondialiste, le meurtre autorisé, le génocide acclamé, et derrière elle suivront les Nations qui démocratiquement porteront le fer là où la destruction Humaine est proclamée, sans regard pour les lâches prostrés derrière leurs petits bureaux, payés uniquement pour défaire le vivant, pour complaire à la bestialité économique, telle qu’on la voit encore paraître au Portugal qui doit être réduit à la famine pour sauvegarder les intérêts de cette caste de barbare.
 
Que l’on se rassure, l’Histoire avec un H majuscule ne se laissera emprisonner dans les rets de cette barbarie, elle avance, impitoyablement, sans état d’âme vis-à-vis des communautés, des usurpateurs de la Démocratie, de la lie du monde quelle qu’elle soit, d’où qu’elle vienne, qui se voudrait gouvernance alors qu’elle est incapacité, incapacité globale, annonçant ce nouveau désordre mondial, qui naturellement s’ingère à destituer les composantes humaines, au-delà des « droits » d’ingérence mettent en place des Pays qui sont les plaques tournantes de la drogue et de la prostitution, au-delà des « droits » d’ingérence basés sur le mensonge et la pourriture, car de dehors de tout droit Naturel dont l’expression majeure est celle de la protection de la Vie où qu’elle se situe.
 
Car la Vie n’est pas l’apanage d’une quelconque nomenklatura, d’une quelconque caste, d’une quelconque communauté, la Vie est universelle et n’a à se lier avec le marais putride de l’esclavage et de ses forces, ses féaux, cette lie de l’Humanité dont l’atrophie ne sera son phare. Nous n’en sommes pas encore là, me direz-vous, mais l’Histoire s’accélère et cette accélération, contraction temporelle par excellence se déploie afin d’enliser à jamais cette barbarie qui meut une systémique anachronique qui n’a plus rien à faire dans l’Histoire Humaine au vingt et une énième siècle, une Histoire qui s’émancipe de tous les « ismes » qui ne sont que les contingences de cette même main agitant le socialisme et ses avatars, le communisme et le national-socialisme, le libéralisme, le néolibéralisme, l’écologisme, truismes de la pensée, usurpateurs de la Démocratie, qui disparaîtront comme ils sont venus lorsque l’Être Humain se sera émancipé de leurs larvaires attitudes.
 



 
 


Table

  

CONTRACTION TEMPORELLE
 
 
 
Préambule
Conditions
Détermination
Consensus
Omniprésence
Les maîtres à danser
Les maîtres à penser
Etat des lieux
Réflexion
Combat

 


Lanzarote
Le 19/03/2011

2019

Vincent Thierry


RETOUR