DE L'HARMONIE

REGARDS
 

DE L’HARMONIE

 
  

 
Du parcours enchanteur ...

 

Et la source du Chant, la source claire enchantant les mille voies de l’Azur, nous désigne son Royaume, un site fastueux où les ondes se mêlent pour offrir au passant le partage nuptial du devenir de la Vie, l’Oiseau Lyre y est Dieu, et les nymphes ses prêtresses, diseuses de nobles aventures pour une chevalerie nouvelle, accompagnent son vol aux cimes les plus hautes pour éveiller le Monde à sa juste beauté, coeur de la fidélité, coeur de l’Harmonie, palpitation d’un horizon divin où s’éperdent les Sages dans une contemplation sans drame, où s’enseignent les Guerriers pour une Action vivante, mesure de l’Humain, en ce lieu, en ce Temps, mesure souveraine où l’Etre accompli détermine l’avenir et ses fastes, luminosités éblouissantes pour le rebelle, baumes épanouissants pour l’éveillé, fastes, fut il dit, que l’Agir demeure dans la source et son Chant, jusqu’au jour suprême de l’élévation aux astres de l’Océan superbe, signe majestueux désignant les prémisses du parcours enchanteur...

 
 

Flamboyance ...

 
 
 
 

O flamboyance, demeure du Dieu qui nous est Ame, demeure souveraine que le cristal flamboie, d’ivoire le marbre altier le Temple d’Or dont les colonnes de jaspe irradient la pure densité du souffle, ce Verbe, oasis du désert, coeur de la vertu majeure des songes, des songes et des mondes, ces temps dispersés dans lesquels nous sommes des Iles bienheureuses, des Iles vierges et fortes de la nue, le vent sacral d’une brise monacale dissipant les brumes de nos plages abandonnées afin de s’enquérir de nos novations, ces rimes du Vivant, afin de reconnaître l’indice nuptial de la forge qui désigne la compatibilité de nos œuvres transcendantes avec l’Immanence fastueuse, 0 Voie du Sacre qui s’épanche, se ramifie, s’ordonne et s’exalte dans la création, dire, agir, reconnaissance de la Vie en la Vie et par la Vie dans la multiplication des Mondes dont l’ardeur destine un secret héritage, celui de l’Absolu ...

 
 
 

Que la pluie d’Or ...

 
 


Que la pluie d’Or dans ces chemins où l’Ouest s’en vient, Conquérant, maître d’œuvre des hauts remparts et des cités du vent que l’azur insondable expose aux mille féeries diaphanes des Océans colorés de houles somptueuses, que la pluie d’Or nacre l’irrésistible horizon, ce temps où l’Espace n’est plus et où l’Espace disparaît le Temps, invariable densité des nombres et des symboles, conjonction du cristal qui demeure, ce cristal aux multiples facettes dont les signes sont des Verbes qu’enchante la parure de la Vie, dans sa grandeur, dans son assomption, sa culmination, là où tout est force, là où tout est harmonie, langage serein de l’Eternité qui se compose et se décompose pour mieux naître et renaître afin d’affiner la plus haute perfection du Vivant, afin qu’éclos le monde et les Univers ne sombrent, afin qu’éclôt le Vivant épanouisse ses limites pour affronter dans un recueillement la pure définition de ses sens, l’Absolu Souverain ...

 
 
 
 

 
Table


DE L’HARMONIE
 

Du parcours enchanteur 5
Flamboyance ... 6
Que la pluie d’Or .. 7.
Du devenir qui se doit 8
Unité dans la totalité 9
Signe frontalier du Verbe ... 10
Universalité du rite ... 11
Coeur du songe ... 12
De l’Avenir majestueux ... 13
Coeur de l’Humain ... 14
Chant du Sacre ... 15
Renouveau ... 16
De l’Épée ... 17
Souveraine de la fertilité ... 18
Cathédrale du Chant ... 19
Espoir et féerie ... 20
De la plus noble volonté ... 21
D’un Empire ... 22
Site Solaire ... 23
Maître du Chant ... 24
De la Renaissance ... 25
Du Signe ... 26
Les floralies ... 27
Clameur du lieu d’Etre ... 28
Où l’onde sans masques ... 29
Par la sphère ... 30
Désigné de la Terre ... 31
Où l’horizon bleui ... 32
Les faces de ce lieu Vivant ... 33
Qui sacre ce message ... 34
De l’Eternité ... 35
Du Cristal souverain ... 36
Demeure ... 37
De l’oriflamme du devenir ... 38
L’ambre sacral devise ... 39
De l’Absolu Divin ... 40
Où le Vivant est Vie ... 41
Désinence à propos ... 42
Qu’Isis la nue perpétue ... 43
Où l’Œuvre prend naissance ... 44
Du Destin qui signe ce message ... 45
Propos Vivant ... 46
Du Saint lieu ... 47
La naissance magique ... 48
Vertu sanctificatrice ... 49
D’un regard Impérial ... 50
Cristal de la demeure ... 51
Épisode du temps ... 52
Éclos des Ages ... 53
À l’Harmonie Suprême ... 54
 
Table 55


  

Le Pecq
Le 19/05/1985
Le 31/07/2004
Vincent Thierry


RETOUR