DÉMIURGIQUE



DÉMIURGIQUE

 
  

CLARTÉ DU SONGE
 
 
 

Que la nuit et son chant nous portent au rêve, le lieu de sa superbe autorité, aux vagues profondes de la nue et de ses serments, aux vastes forêts comme aux orées les plus flamboyantes, là où le ciel de feu éclaire de sa lumière l'onde et sa magnificence,
 
Clarté du songe de l'iris de toute fenaison, aux lacs d'Or où se baignent la jouvence et la fertilité, où s'assignent aux barques de cristal les Êtres de parfums dont l'aube rayonnante fulgure le Temps comme l'Espace pour en porter le secret azuréen,
 
Stance en l'Amour, Stance en l'Éveil des multiples voix dont les âges en paroles suaves libèrent la volonté de l'espérance comme la parure de la victoire, correspondance des forces aux mages élans de la portée des seuils ivoirins qui enchantent ce préau nocturne,
 
Diurne en la saveur, efficience de la Volonté d'Être en l'aube d’un recueillement et d’une félicité dont les marches gravies enseignent l'éclosion vivace d'une première ascension, parcours vers un Temple dont la gravure intime ranime l'essor et sa vaillance en les nuées,
 
Nuées d'hier, contemptation des secrets dans le mystère des lagunes, des mystères dans le secret des rivages, haute parodie dont le jour n'a cure si tant s'impatiente l’Éveil par toute mesure de la Nature et de son fruit, l'Humain perceptible, Cœur du Vivant Terrestre,
 
Moires aisances disparues en l'agonie de l'ignorance et de ses fléaux, laissant place à la pure incandescence du firmament et de son aurore limpide, que l'Être Vivant désigne dans la vertu majeure de l'écrin, Royaume des Cieux et de la Terre,
 
Que l'onde mesure dans la fulgurance de l'Or matinal, ici et là en la parité des cœurs et l'ensemencement des fleuves, désinences de haute Voie, accueil frontal de l'éternité de l'Être par-delà les sphères et les Univers, où l'Univers  signe son accomplissement,
 
Âge de force, ivoire fertile au seuil de sa randonnée et de sa forge, sens de toutes floralies comme de toute animation, épure Sage du signe vaillant dont la marque enseigne en la Volonté inexpugnable de l'Être Maître, le Destin et son Hymne,
 
Éveil à la pure incantation comme à la pure Action, de l'ambre les mille fêtes de son Chant en l'Aube naissante du Vœu le plus sacral, celui de la rencontre de l'Absolu et de ses forces novatrices, enseignement de l'Hymne dont l'Or Salutaire Suprême attend l'Éveil…





TABLE

DÉMIURGIQUE
 
 
 
 
 
Clarté du Songe
De la Sagesse Vivante
L'Enfantement
D'un Sacre
Chant de l'Œuvre
Que nos sens animent
Démiurgique
Que l'Onde en son souci
Vient de naître
Des Vierges Îles
Dans la Luminosité des Cieux
En l'Univers
Esprit du Chant
Eaux claires de la Vie
Talisman Frontal
De l'Agir
Qu'une Âme révèle
De Gloire l'Enfantement
L'Éternelle Demeure
De l'Unité Sacrale
En ce lieu de la Terre
Qu'iris la nue exonde
Ô Force Souveraine
Du Verbe qui renaît
Respire de tout Avenir
Qu'ivoire le Temple
D'Être par l'Être
Vois
Règne du Chant
Règne
En la Divinité Suprême
L'Élévation
De toute Vie
Quintessence
Dans la Solitude
Des Chants de la Nue
La Stature
De Haute Chevalerie
La Chevalerie Antique
Cristal
Du Temple du Soleil
D'Or novateur
Et déjà l'Éternité s'achemine
Renouveau
Dans le Dépassement
De l'Être
Verbe éclos et compris
De notre Devenir
Libre détermination
Du Verbe l'Empire

 

A Le Pecq
Le 15/10/1983
23/06/2004

2018
Vincent Thierry


RETOUR