EXPOSITION II

Des âmes de la pluie d’Or s’enchantent les sortilèges

Et l’Onde en son préau dissertait des rêves

Ecume des règnes

Où l’aube en devenir ne s’estompe

Des cils qui s’éveillent aux améthystes

D’énamoure les cycles aux parousies des signes qui ne se lassent

Emotion des chants et des hymnes aux portiques de la Vie qui s’embrasent

Hymnes en parure que les circaètes contemplent dans la préciosité des heures fécondes

De villes anachorètes les profusions des lyres en essaims

Aux correspondances qui se déploient dans l’indivise naturation

 Dans la fertilité des règnes qui s’éblouissent

Table
 
EXPOSITION
II
 
Tableaux de Vincent Thierry
 
5 Des âmes de la pluie d’Or s’enchantent les sortilèges de la nue
15 Et l’Onde en son préau dissertait des rêves
49 Ecume des règnes qui vont les perles du désir et les lys romarins des antiques demeures nuptiales
71 Où l’aube en devenir ne s’estompe mais retient le Chant pour disposer de la beauté
83 Des cils qui s’éveillent aux améthystes qui parlent sans refuge des âmes vagabondes
130 D’énamoure les cycles aux parousies des signes qui ne se lassent
187 Emotion des chants et des hymnes aux portiques de la Vie qui s’embrasent
221 Hymnes en parure que les circaètes contemplent dans la préciosité des heures fécondes
241 De villes anachorètes les profusions des lyres en essaims
261 Aux correspondances qui se déploient dans l’indivise naturation
293 Dans la fertilité des règnes qui s’éblouissent


 
 

Paris le 15 10 2011
Vincent Thierry

RETOUR