FRESQUES D'AMOUR

NATURAE
 
 

FRESQUES D’AMOUR

 
 
 

DÉCLARATIONS

 

Terre Chair…
 
 
  

Ah Dieu ! J’en ai vu qui rougissaient quand je leur parlais, des, qui avaient des yeux bleus, des cheveux d’Or, des lèvres rouges et des chairs parfumées qui les rendaient désirables…
 
Ah Dieu ! J’en ai vu de toutes les couleurs, des filles à soldat, des saintes, des femmes démoniaques ou sataniques, des douces et des sauvages ou bien encore des amoureuses et des rancunières…
 
Ah Dieu ! Toutes ces femmes, je le dis, je les ai de mon corps aimé, car toutes étaient le fruit de l’Amour des limpides phosphorescences de la Terre charnelle…


 

Souvenir…

 

Ainsi es-tu très loin mon Amour ! Que me reste-t-il de toi sinon ton nom en ma mémoire qui resplendit de ta Divinité … Certes, je t’ai perdu mais mon coeur encore t’appartient, coeur en corps de ton Ame, et je pleure ma solitude d’un souffle solitaire, source flamboyante de l’énamoure qui fût, et mes forces m’abandonnent, et ma chair saigne de douleur…
 
Le Monde est Monde, les Sentiments sont sentiments, ta Jeunesse t’a égaré, je t’aimais, souvenir t’aime encore si fort !
 
De ma peine la peine des Amants pleure, jaillit des larmes où la lumière scintille, grave, rappel de nos chants qui furent l’espoir d’un jour Victorieux, O Souvenir de la Vie majestueuse, Souvenir de fête lorsque mes yeux taisent leurs cristallisations de peine, pour offrir à ton Ame par-delà les signes terrestres l’Or salutaire d’un sourire à ton Amour disparu par le temps vécu…


 

Le pardon…

 
 

Ces quelques mots qui rient, ces quelques mots qui pleurent, ce sont mes mots d’Amour, mes mots de peine…
 
Vous parler encore plus du trépas que je souffre, je ne saurais vous faire dessein de son cauchemar…
 
Malheureux sous la pluie qui, trombe, soulève le voile de l’Ame, je m’éperds dans le jour qui disparaît…
 
Qu’il disparaisse !
 
Demain se lèvera un Soleil de beauté, et brillera sa lumière joyeuse pour taire ma tourmente infinie…
 
Lors demanderais-je pardon pour tout ce que je vis souffrir, si tant l’Amant l’éclôt de sa propre souffrance…
 
Et si les mots s’effacent dans l’Amitié nouvelle, jour d’oubli je vivrai de nouveau l’immensité de la Vie…


 
 

TABLE


FRESQUES D’AMOUR
 
 
FRESQUES D’AMOUR 3
 
Déclarations 5
 
- Terre Chair 7
- Souvenir 8
- Le pardon 9
- Si le Songe 10
- Si parfois 11
 
Lettres 13
 
- L’orage du Cœur 15
- Les Soleils se sont tu 17
- Et les miracles 18
 
Corps Chair 21
 
- Matins 23
- Plastiques 24
- Ce Corps dénudé 25
- Ton Corps 26
- Pétale de la Vie 27
- D’Amour 28
 
 
Ame Chair 29
 
- D’Onan 31
- Chant Solitaire 32
- Jeux d’Amour 33
- Souffles de l’Amour 34
- Gestuel 35
- Aux arborescences 36
- De l’Unique Amour 37
- Présence 38
- Viendrais-je 39
- Tel 40
- Des Corps énamoures 41
- La Terre et le Soleil 42
- De l’Amour 43
- Le fruit d’un Hommage 44
 
Ame Corps 45
 
- Des éperviers 47
- Sur l’Horizon 48
- À la recherche de ton plaisir 49
- D’une fleur le Soleil 50
- Irons-nous la rencontre 51
- Soupir d’une pensée énamoure
52
- De nos âmes accouplées 53
- Au pourpre de l’éclair 54
- Corolle de l’Amour 55
- Site nos démarches 56
- D’Amour éternel 57
- Amour inoubliable 58
- S’il en fut 59
 
Fresques 61
 
- Le souffle de la nuit 63
- Dans la solitude 65
- Multiple faisceau 69
- Fleurs des sables 73
- Au monde de la Vie 77
- De Pan 81
- Pour une Histoire inconnue 85
- Au plus grand Chant d’Amour
87
- Ainsi 91
 
 
Table 93
 
* * * * * * * * *


 
A Le Pecq
1977 - 13/05/1983 – 06/03/2003 – 29/04/2004
Vincent Thierry

RETOUR