L'AZUR DU CRISTAL


  

L’AZUR DU CRISTAL

 
   © PATINET THIERRI ERIC
 
 
 

Enamoure du Cycle
 
 
 

 
Et la nue du respire dans son âge d'Or
Qu'irise le fruit divin par l'essor
Ambre en chemin des lys énamoures
Que vient le signe de l'orbe de l'Amour,
 
 
Notre Chant, des liens éternels éblouis,
Dans les vagues amazones de la nuit
Libère sans chagrin de l'épopée
Une marche votive et sûre éveillée,
 
 
Divine essence du plaisir de la beauté
Qui s'exonde et se parle affirmée,
Dans la candeur du jour de pluie
Qui vague après vague s'épanouit,
 
 
Iris de la présence des âges tutélaires,
Sans masques, par les rites de la Terre
Dont les fastes sont désirs Solaires
De la vivante affection délétère…
 
 
 
 

 Des vagues d'Azur
 
 
 

 
Des vagues d'azur lambrissées
Viennent des marches fières élevées,
D'onde la beauté qu'ivoire la pluie
Des enfantements d'une vierge vie,
 
 
Et l'Âme, flot de lys, s'offrande d'or
Au-delà des mystères et des sorts
Afin d'enfanter ce sillon du corps
Majestueux, éveil au tendre essor,
 
 
Lyre de la vertu des songes rêves
Dont les fastes s'épurent délétères
Par la mer immense, dont les grèves
Délivrent pâmoison du pur éther,
 
 
Orient de villes nues de tendres
Caresses à l'aube de rives cendres
Dont le feu jaillit une flore d'ambre
Que le Cœur palpite sans se méprendre.

 
 
 
 



Table
 

L’AZUR DU CRISTAL
 
 
 
 
Enamoure du Cycle
Des vagues d'Azur
Que l'Aube flamboie
Dans la beauté du signe
Du Chœur épousé
En l'aube Souveraine
Aux Cycles de jouvences
Par l'Ivoire serein
De l'Orbe majestueux
Dans le regard des floralies
Des rives enseignées
Ardeur conquérante
Stances adventices
Aux rives éveillées
Marches tendres des respires
Aux Règnes incarnés
Du Renouveau déployé
Lys éperviers
Par les nefs de Cristal
Des roseraies adamantes
Des Cils la pluie d'Or
Insigne Antique
Par les fastes épanchés
Par le prisme libéré
Épure de noble aventure
Au Règne du firmament
De l'Empire en majesté
En déploiement
Dans l'ardeur sauvage
Fluviale arborescence
Cœur du Chant
De la pluie du Corps
Aux souffles qui viennent
Vierge semence
Ambre fruit des Ages
Ramures des transes
De libre voyage
Voyageur ultime
Du souffle de l'heure
Vivant d'amour
Par la nue exonde
Œuvre des Règnes
Fêtes d'Or et de plaisir
D'ambre ville les âges
Du Vent d'Ouest
De l'Ivoire qui parle
Libre dessein de joie
Aux marches des corps
Dans la gravure d'un Monde
Des Ondes écloses

 

  A LE PECQ
Le 09/07/1990
Relecture Le 24/03/2008

2018
Vincent Thierry

 

RETOUR