LE VERGER D'AMOUR



NATURAE
 
  
 

LE VERGER D’AMOUR


 

Leurs villes en nectar

     
 
 
     

Etres, leurs villes en nectar, fruits douves l’arc-en-ciel d’un portique, statuaire formidable de l’étreinte d’un cycle et d’un songe, jours en rythme de l’éternel Souverain, face noble l’écharpe et le lys enceint de firmament, le respire et la force vague des falaises de marbre offertes essentielles au soupçon d’un coeur et d’une Ame, respire en Corps à la voûte éclatante brillant ses armoiries d’un pétale silencieux ou s’estompe l’ivresse pour profusion du Chant et de son Dire, écrin suave des pertinences de l’aube de granit soulevé de miel horizon, puissance dérobée que désigne le clair voyage des nefs en signe, pluralité de l’heure présente, voici le lac de prairies qu’il faut désigner, chant de Cristal le propos divin rompant l’Azur d’une force Salutaire, celle de l’Amour de la Vie…

     

Voici des vierges prairies

 
 
     

Voici, et l’œuvre aux vierges prairies, vol d’azur des mille oiseaux chanteurs, tiède paume fragile du faucon aux yeux d’ivoire, fût source de l’heure de fécondité de fresques chevalières que vibrent, ciel solaire, les vagues lys de l’amour et de sa vigueur, charnelles éloquences de brunes à mi-chemin, le blé mur d’un sourire, étoffe de zéphyr d’un voile sur leurs hanches prisonnières, cœurs courses en l’horizon de leurs regards vifs de beauté, éclats de la jeunesse épervière, des œuvres l’aube voie fidèle aux sites armoriés de leur splendeur, étalons blancs d’aigles nuées, orbe conquérant l’aventure d’opale bleuie de leur souche algazelle, éventail de clair rayon ou l’Esprit, ému de consomption, d’iris flamboie vivant la force de l’Ame, rayonne l’Absolue divinité, tumulte le fastueux message d’Or, fusion et profusion de l’Hymne embrasé, Éveil magique à la perception profane, Éveil symbolique à l’Existant signifié, Hommage éternel à la souveraineté dessinant à jamais sans mystère le savoir du plus beau secret de l’Etre, son Unité…




Haute dénomination

 

Des talismans l’épi charnel bronze d’arc le jade et le marbre le satin couleur du ciel des marches d’humide sillon où s’incantent des hymnes et des caresses, furent aventures en ces chemins de bonheur que les courses farandoles, au voyageur des silences et des peines, désignent, vignes vierges des lacs de parfums, des roses sans épines et des tiges lisses, épures de la force aux dunes épicées des signes en corps de partage, nuit d’Éden et diurne éclipse des Ages Solaires aux âmes d’un coeur limpide la renaissance, désir, haleine sans mystères des souffles la tendresse épanchée aux paumes agiles de gestes fauves, douceur de miel d’un ruisseau la source des étoffes clameur du couchant, lys des ébats aux chairs offertes à la passion comme au rêve de la beauté du Don en l’Amour, rives effeuillées de blés murs insignes de la pure étreinte, sauvage allégresse du plaisir éclos d’écrin fertile au vaste champ des chairs de pétales, de la jouissance la Nature d’aimer, vivre, respirer la plus haute dénomination de l’enivrant partage…

 

TABLE
     
  

LE VERGER D’AMOUR
 
Leurs villes en nectar                     
Voici des vierges prairies                 
Haute dénomination                    
Effluve la reconnaissance                    
Des cœurs amoureux                   
D’une fusion insigne                      
Le parfum magique de la Terre         
Découverte                                      
De frais partage le seuil                        
Pluralité des genres                      
Vigueurs le seuil embrasé                       
Souveraine Incantation                      
Clameur de grande ivresse    
D’un royaume sous le vent             
Temple de l’Amour éternel             
Cohortes joyeuses                               
Vierge élan des Sites naturels             
Gemmes florales                               
Couche de sérail                               
De l’Hymne à partager                      
Semence des Règnes                      
Respire le parfum des heures             
Vagues les sources tendres                 
Ambre Cristal de claire brune             
Des routes épervières                      
L’Existant d’Amour                      
Ivresse de l’Été                               
Rencontres de l’Amour Eternel             
Verger de l’Amour                               
Courbe d’harmonie                      
Le Coeur de Terre                          
Chant du Printemps                           
Des hymnes grenat                                
Un jour fût rencontre                      
Ce lendemain qui Règne                      
Magie de la Terre altière                      
Règnes aventureux                      
Le Chant fécond                               
Des Vallées extraordinaires            
Talisman de Bonheur                     
 Du Cycle qui voyage                      
Voici ce Temps du Renouveau             
Dont l’heure parle                               
 Aube perle                                        
En sa mesure d’Éternité                      
L’élan fertile                               
Demain comme un étendard             
Ame moisson                                   
D’un Site Souverain                      
Ode                                            
 
Table                                                     
     
*********

     

 À Paris le 3/04/1979
Refonte définitive
Le 29/04/1983
Relecture
07/03/2003 – 30/04/2004
Vincent Thierry


RETOUR