QUE L'ONDE EN SON RESPIRE

REGARDS
 
 

 
QUE L’ONDE
EN
SON RESPIRE

 
 
 
 

Qu’un Regard …

 
 
 

Qu’un Regard en l’Univers l’ovation de la Vie, ce fût un préau ou le ciel enchantait les rites naturels et les pulsions secrètes de la Terre, ce fût une aube dans l’ivoire messager des armes de l’Humain, ce fût un rêve sinon un songe déjà le fruit du réel et de sa densité merveilleuse, notion de l’Ame éclair de l’Esprit novation du Corps et de son Respire, notre chant d’Amour au signe de la vie, signe inextinguible, inexpugnable si tant ses racines notre passé comme notre Avenir aux forges de l’Eternité que l’Univers anime ...


 

Perception ...

 
 

D’Île l’azur en sa beauté, j’ai vu l’iris de la nuit, les profils du jour et les ambres lumineux du ciel à l’horizon fertile, le miel Solaire, l’écrin de l’Etre dans son harmonie la plus totale comme la plus divine, nectar permis par la vision à l’accession la plus vaste du symbolisme de la détermination de l’Humain en la Terre, au ciel, et déjà dans l’Absolu, son secret firmament de Devenir, respire de l’Ame, de l’Esprit et du Corps, entité unitaire des vagues énergétiques , plus parfaite dénomination d’Etre par la sphère, et du microcosme et du macrocosme, et notre devoir d’Etre Humain, n’est-il d’acclimater par cette perception ?


 

Qu’asphalte l’échec…

 
 

Qu’asphalte l’échec les douves du cristal orbe de faunes sous la nue, j’ai d’ivoire la mémoire des chants, ces courses lasses sous les ondes des fruits naguère que l’iris des pétales armoirie de splendeur, cendres des lilas aux verts pâturages dont l’insigne dans l’étoile brille la moisson, Corps en Coeur de l’Esprit nu à la puissance des rythmes de l’outrage et l’imperfection, des masques nus de l’aurore le séjour qui danse son rite passager, l’idole statuaire d’horizon perfide la dénomination des fastes de l’écueil, dans la raison du chant l’ouverture du désordre, regard  du signe de l’Ordre et de ses ramifications sans troubles, l’Unité du Verbe flamboyance de ce cil au regard limpide qui parle dans l’aurore ...

 

 

Table


QUE L’ONDE EN SON RESPIRE
 

 
Qu’un Regard 5
Perception 6
Qu’asphalte l’échec 7
Contraction Dimensionnelle 8
Voici Dix mille ans l’Histoire 9
Que l’Age en notre demeure 10
Matrice d’Univers 11
Que l’onde en la nue 12
Des lacs d’ombre et de lumière 13
De l’Œuvre l’Agir 14
Stances des merveilles l’Or à voir 15
Que l’Etre en son choix 16
De l’onde gracieuse 17
Chant de l’équilibre 18
Que l’Enfant dans sa pureté 19
Sourire d’un jour 20
Que l’orbe le Ciel de nectar 21
De l’ambre la Spiritualité 22
Que l’Age Solaire 23
Pluie d’Éden 24
Des Cieux cendrés 25
En seuil l’Iris 26
Que la Passion 27
Tel en l’Etre la Vertu 28
De l’orbe l’enfantement 29
Oasis de la nue 30
Que le Corps en son Règne 31
Respire de fraîche haleine 32
Miel de saison 33
Que l’ambre le flot 34
Ciel de lumière 35
Que l’Océan, ses villes 36
Correspondance de l’Eternité 37
Que la joie le Ciel 38
Des Sites arborescents 39
Amour l’Eternité ondine 40
Que l’Onde en son Respire 41
Des algues sycomores 42
Les butins de nos prairies 43
Que l’onde superbe 44
 L’aube est force 45
Que l’onde en son bruissement 46
De l’enchantement 47
De quelques barques 48
Avons-nous vécu 49
Et nous allions 50
Des nénuphars bleus 51
Renaissance 52
Ce fût Printemps 53
Que la joie brille 54
 
Table 55
  


Le Pecq
Le 12/04/1981
Le 03/08/2004
Vincent Thierry


RETOUR