QUE L'OR SOLAIRE

REGARDS
 
 
  

QUE L’OR SOLAIRE

 
 
 

Et nos messages…
 

 
 

Et nos messages ont l’Age d’Or des propos, et nos rives en floralies sont éventails d’ivoires aux parfums féeriques de l’azur et de ses mille promesses vivantes, Actes enceints de multiples générations colorées et vives, arc-en-ciel la fenaison, de l’améthyste des paupières le rire charmant d’une lèvre douve de grenat l’adamante parole suave du lilas que stimule la Valériane et ses rives surannées, et nos propos effeuillés de l’orbe en la majesté des cristaux répondent un flamboiement pour conquérir ces horizons qui sont stances en nos demeures l’alchimie d’un Règne et l’Étendard d’une saison nouvelle, qu’ivoire le talisman de la Vie, ses fêtes et ses ramifications d’opales…


 
 
 

Que l’Aube ...

 
 
 
 

Que l’Aube firmament s’élève, jeunesse du souffle d’azur impartial, le lys des roseraies et l’ivresse des pétales pour moisson somptuaire de l’accueil du Vivant, une pluie de gemmes, miracle de l’Océan, le fruit d'empreinte et de salut par toutes voix vécues de l’orbe enchanteur, toutes forces éclosion du jardin d’Éden, de l’Orient le pourpre parchemin, de l’Occident l’enchantement de Renaissance, correspondance d’Unité formelle de l’Univers et de sa Flamme, seuil en Verbe de floraison diurne, éclipse de la brume et de ses noirceurs mélancoliques en brises sur les Continents d’Éveil, que l’Aube Solaire rayonne les Cieux de la nacre vermeille, hymne de la Terre…
 

 
 

Jeu du Ciel et de la Terre…

 
 
 

 
Jeu du ciel et de la Terre, jeu de féerie aux marches blondes des soupirs et des incantations fertiles, le Vivant de pâmoison s’identifie d’Or au salut de ce préau Divin dont les liens inextinguibles révèlent l’Unité profonde du genre de la Vie, correspondance sacrée du Vivant dans la multiplicité des formes et des désirs, incarnat inexpugnable de la volonté souveraine, que l’Etre dans le respire enseigne, le cri de l’Univers en son Unité la dénomination de l’Univers et de sa Totalité, faste harmonieux dont les cœurs répandent l’ovation lorsqu’ils ont compris l’existence même du principe de l’interdépendance, seuil franchi qu’alcôve le nid d’Or la pulsion profonde de la Vie et de son corps, l’Etre en l’Esprit, l’Ame de tout lendemain dans ce Temps qui passe et ne revient ...
 


 

 

Table

QUE L’OR SOLAIRE
 
 
Et nos messages 5
Que l’Aube 6
Jeu du Ciel et de la Terre 7
D’opale le fruit 8
Tel en la Loi 9
Que l’Aube parfumée 10
Beauté des Heures 11
Propice incarnation 12
Du Renouveau 13
Que l’Aube en cil s’éveille 14
Rosace de Lumière 15
Voix en semis 16
Des villes en Règne 17
Que l’Onde éclose 18
Vol de Gerfauts 19
Secret de l’aube 20
Des signes éperviers 21
Que l’Onde Royale 22
 D’Altaïr 23
Amazone le cycle 24
Des feuilles rousses 25
Que l’onde en parfum s’éveille 26
Villes en naufrage, la Vie 27
Bientôt 28
Splendeur d’un Été propice 29
Que l’ambre Ciel 30
Orbe des moissons 31
Fastes légers 32
Des nuits d’Éden 33
Que l’ambre en la force 34
Signes en louanges 35
Divinité 36
Des Ages en fuites 37
Que l’ambre d’Or s’éveille 38
Christ Roi 39
Dans l’Agir 40
D’une marche de Gloire 41
Que l’Or Solaire 42
Souverain 43
Berceau de l’Univers 44
Puissant Horizon 45
Que l’Or Solaire, Empire 46
De l’Esprit 47
Nécessité du Chant 48
Chant d’Etre 49
Que l’Or du Matin s’éveille 50
Correspondance Temporel 51
En l’Ame de l’Amour 52
Dans la Nue 53
Et l’onde de la Gloire 54
 
Table 55
  

 

Le Pecq
Le 09/05/1982
Le 03/08/2004
Vincent Thierry


RETOUR