THEORIE GENERALE DE L'UNIVERSALITE

ABSOLU

 
THÉORIE GÉNÉRALE
DE
L’UNIVERSALITÉ


À
SÉBASTIEN ET STÉPHANE
ET
DANIELLE

 

 
Le Texte que vous allez lire est une refonte du manuscrit que j'ai déposé à la Bibliothèque Nationale de Paris en 1986.
 
Composé en 1982, d'un texte initial ainsi que de textes et de schémas annexes de travail, j'ai jugé nécessaire de le reprendre, non sur le fond, mais sur la forme, afin que le Lecteur puisse suivre rationnellement le sujet abordé tant au niveau du texte de base que des textes et schémas annexes, qui, pour ces derniers, peuvent, dans leur présentation initiale, heurter la compréhension du Lecteur.
 
L'Auteur Editeur précise qu'il interdit la reproduction de cet ouvrage - dont les droits de reproduction, traduction et adaptation sont réservés pour tous Pays - dans son ensemble, y compris les schémas Originaux, et notamment par photocopie ou microfilm, sans autorisation dudit Auteur Editeur.
 
Pour toute demande liée à ce qui précède, il conviendra de prendre contact avec Monsieur Patinet Thierri 1 Avenue du Général Leclerc 78230 Le Pecq FRANCE.

 

THÉORIE GÉNÉRALE
DE
L’UNIVERSALITÉ

 


POSTULAT DE L'ÉVOLUTION
 
 
I L'ORDRE COSMIQUE
II LA DIMENSION TEMPOREL
III LA TERRE : DIMENSION TEMPOREL
IV LE SUBSTRATUM TERRESTRE


 

I
 
L'ORDRE COSMIQUE

 

Dieu, ou l'Absolu, est Énergétique, Energie immatérielle, création de toutes formes et de toutes structures, création permanente dont l'une des finalités est la Naissance de la Vie.
 
La Vie est de structure puissance Énergétique, de forme dans le graduel, puissance microcosmique puis macrocosmique, états d'Évolution formelle permettant l'éclos de la connaissance de toutes formes et de toutes structures, par la Vie, éclos avenant la Transcendance de la Vie, Transcendance lui permettant la Régénérescence de l'Énergétique.
 
Ainsi la Vie est Régénérescence de l'Énergétique, soit en phase ultime, monade de l'Absolu.
 
L'acceptation critique de ce postulat détermine l'existence d'un Ordre logique, que je nomme Ordre Cosmique, au principe de la Vie.
 
Le premier Etat de cet Ordre concerne la naissance de la Vie, je le nomme Génésiaque.
 
Le second Etat de cet Ordre concerne l'état de la Vie au sein du Microcosme, je le nomme Temporel.
 
Le troisième Etat de cet Ordre concerne l'état de Vie au sein du Macrocosme, je le nomme Espace.
 
Enfin l'état substrat de cet Ordre concerne l'état de Vie en l'Énergétique, seuil avenant la régénérescence de ce dernier, je le nomme Absolu.
 
Si nous nous en tenons à cet Ordre, nous voyons qu'il se vaut d'une structure causale, impliquant l'évolution totale de la Vie au sein de chaque Etat de cet Ordre, Etats que j'appelle Dimension pour les trois premiers, l'Absolu étant catalyse créative de ces Etats.
 
En analysant cet Ordre, nous pouvons postuler que :
 
La naissance de la Vie est parcours de la Dimension Génésiaque.
 
Cette naissance est réalisation par l'Absolu d'une création Osmique, Osmique signifiant l'engendrement de la Matière composée par le souffle Énergétique, essence d'Absolu, dont le point culminant est osmose de l'énergie déployée avec la Matière composée, naissance de la Vie, valorisation Énergétique autonome en la Matière complémentaire, seuil d'interpénétration ouvrant sur la Dimension Temporel.
 
La Dimension Temporel signe l'état de Vie au sein du Microcosme.
 
La Vie en son sein est initiation de l'inexistence à l'existence, cycle de Nature Matière, création d'un Substrat, osmose formelle de la Matière et de l'Énergétique (matière Spirituel), initiation de l'inexpérience à l'expérience, cycle de Nature Ultime, éclos de connaissance permettant le Contrôle du Microcosme par le Substrat, initiation du savoir a la Maîtrise, cycle de Nature Spirituel, éclos de Maîtrise parfaite du Microcosme par le Substrat, seuil avenant son Exfoliation Énergétique du Microcosme, seuil ouvrant sur la Dimension Espace.
 
La Dimension Espace signe l'état de Vie au sein du Macrocosme.
 
La Vie en son sein est initiation de la Forme aux Structures, cycle d'Exfoliation, création d'un Substrat, support Énergétique immatériel, initiation de l'inexpérience a l'expérience, cycle d'interpénétration, éclos de connaissance permettant le Contrôle du Macrocosme par le Substrat, initiation du savoir à la Maîtrise, cycle de Transcendance, éclos de Maîtrise parfaite du Macrocosme par le Substrat, seuil avenant sa Transcendance Énergétique, concrétisation libérant son Etat de Vie du Macrocosme pour l'intégrer en l'Absolu.
 
L'Absolu étant Énergétique suprême, pur Spirituel, régénéré par sa propre création.
 
Ce parcours de la Vie au sein des Dimensions de l'ordre Cosmique peut être symbolisé par un terme que je nomme la Voie.

Cette Voie est la Nécessité Immanente. Elle caractérise la régénérescence qualitative et continue de l'Absolu, qualitative par le fait de la terminaison parfaite des Dimensions de l'Ordre Cosmique par la Vie, continue par le fait que l'une des finalités de l'Absolu est la création de la Vie, cette finalité étant essaimée par tout l'Univers créé.
 
La terminaison parfaite des Dimensions de l'Ordre Cosmique par la Vie implique une évolution propre et graduelle de ses états au sein de ces Dimensions.
L'évidence de cette Nécessité, que je nomme Nécessité Transcendante, est liée à la régénérescence qualitative de l'Absolu. En effet, il ne peut y avoir de régénérescence qualitative de l'Absolu sans transcendance de la Vie, hors la transcendance de la Vie ne peut naître que par l'évolution propre et graduelle de ses états au sein des Dimensions de l'Ordre Cosmique, donc que par leur Action propre.
 
L'Autonomie des états de la Vie s'avoue donc le principe même de la régénérescence qualitative de l'Absolu.
 
L'évolution propre et graduelle des états de la Vie peut être qualitative, en concordance avec la Voie, ou non qualitative. Dans ce dernier cas, elle est vectrice de Contraction dimensionnelle, état entropique avenant soit la dissolution de l'état de Vie, soit une rétroaction de cet état au niveau des cycles propres aux Dimensions de l'Ordre Cosmique.
 
De fait, nous pouvons postuler que l'évolution qualitative au sein des Dimensions de l'Ordre Cosmique est fonction de la compatibilité entre la Nécessite Immanente, la Voie, et la Nécessité transcendante, l'évolution propre et graduelle des états de la Vie.
 
En acceptant ce postulat, nous pouvons dire que Dieu, ou l'Absolu, est pérennité de son propre devenir.



CIVILISATIONS - SYSTÈMES
 
I L'HISTOIRE HUMAINE
II CIVILISATIONS-SYSTEMES
III LES SIGNIFIES DE L'HISTOIRE HUMAINE
IV LE SIGNIFIANT DE L'HISTOIRE HUMAINE




I
 
L'HISTOIRE HUMAINE

 
L'Histoire Humaine retrace le parcours des degrés de Nature Matière puis de Nature Spirituel de la Dimension Temporel Terrestre par les Etres Humains, supports de toute transcendance Énergétique au sein du Microcosme Terrestre.
 
L'Histoire Humaine s'avère donc retracer l'évolution propre et graduelle des Etres Humains, évolution pouvant Etre qualitative, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, ou non qualitative, en dehors de la Voie.
 
L'évolution propre et graduelle des Etres Humains étant fonction du Pouvoir généré par les Etres Humains, Pouvoir issu de l'Interaction entre les Actions Individués des Etres Humains, l'Histoire Humaine ne s'explique donc primordialement que par l'Action Individuée de l'Etre Humain, par contraction, que par l'état Unitaire de son Intrapersonnalité, l'action Individuée de l'Etre Humain étant prédéterminée par l'Unité des Dimensions de son Etat Intrapersonnel.
 
Considérant l'évolution de l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain au cours du parcours des degrés de Nature Ultime puis de Nature Spirituel, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, par les Etres Humains, nous pouvons déterminer les Etats Unitaires de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain assignant les Etres Humains à une évolution propre et graduelle qualitative ou non qualitative, évolution dont l'Histoire retracera le parcours.
 
Considérant le degré de Nature Ultime, nous savons que ce degré assigne l'Etre Humain, par extension les Etres Humains, à une évolution leur permettant d'accéder au Contrôle du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré. Cette évolution est conditionnée par leur évolution propre et graduelle de l'inconscience à la conscience, est donc Conditionnée pour l'Etre Humain, par l'Éveil de la Dimension de son Etat Intrapersonnel lui permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Esprit, pour les Etres Humains, par l'Éveil de la Dimension de leur Etat Extra Personnel leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'intellect.
 
En effet, en l'alpha du degré de Nature Ultime, l'Etre Humain, par extension, les Etres Humains, créations de l'état de Vie au cours du degré de Nature Matière, supports formels et autonomes de la Matière et de l'Énergétique, donc osmose formelle de la Matière et de l'Énergétique, sont conséquemment caractérisés par une Intrapersonnalité déterminée par l'osmose de deux Dimensions de leur état Intrapersonnel : le Corps et l'Ame, l'Esprit à ce stade, compte tenu du principe de la relation d'interdépendance entre les Dimensions de l'état Intrapersonnel de l'Etre Humain, n'existant qu'à l'état de rémanence acquis au cours du degré de Nature Matière.
 
En conséquence, l'évolution propre et graduelle de l'Etre Humain, par extension des Etres Humains, se trouve donc bien conditionnée, primordialement par l'Éveil de la Dimension de leur Etat Intrapersonnel Esprit, donc par l'excitation et le renforcement de la Rémanence de cette Dimension acquise au cours du degré de Nature Matière.
 
L'évolution propre et graduelle de l'Etre Humain étant fonction du Pouvoir Généré par les Etres Humains, nous allons voir que cet Éveil va se trouver concrétisé par l'Interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains.
 
En l'alpha du degré de Nature Ultime l'Etre Humain comme les Etres Humains revêtent donc une Intrapersonnalité caractérisée par deux Dimensions de leur Etat Intrapersonnel : Corps et Ame, conséquemment d'agrégation Esprit du fait de la rémanence précitée. Cet état de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain lui permet une Action sur son Extra personnalité, soit par extension, sur l'univers et les Etres Humains. Cette Action Individuée de l'Etre Humain étant facteur d'intégration des éléments propres à son Extra personnalité s'avère, par contraction, facteur d'intégration des Dimensions de son Etat Extra personnel. Cette Interaction, permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains, et réalisée par le Pouvoir généré, issu de cette Interaction, conditionne de fait l'Éveil de la Dimension Extra personnel des Etres Humains leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Intellect.
 
L'Éveil de cette Dimension, leur permet d'accéder à un état Unitaire de leur Extra personnalité, par contraction, des Dimensions de leur Etat Extra personnel, l'Intellect étant liaison de la Matière et de l'Énergétique et inversement. Cet état Unitaire leur permet conséquemment un pouvoir d'Action sur leur Intrapersonnalité, soit sur l'Etre Humain lui-même.
 
Ce pouvoir d'Action des Etres Humains, étant facteur d'Intégration des éléments propres à leur Intrapersonnalité, s'avère, par contraction, facteur d'intégration des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel. Cette Intégration permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains, et réalisée par le Pouvoir généré issu de cette Interaction, conditionne de fait l'Éveil de la Dimension Intrapersonnel leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Esprit.
 
L'Éveil de cette Dimension, renforçant la rémanence acquise au cours du degré de Nature Matière, leur permet d'accéder à un état Unitaire de leur Intrapersonnalité, par contraction, des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, car l'Esprit est liaison du Corps à l'Ame et inversement. Cet état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain, conséquemment caractérisée par l'osmose de deux Dimensions de son Etat Intrapersonnel : Corps et Ame, conséquemment de Déterminant Esprit, permet dès lors à l'Etre Humain un pouvoir d'Action sur son Extra personnalité, soit sur l'Univers et les Etres Humains.
 
L'itération de ce processus assigne l'Etre Humain, par l'Éveil de sa Dimension Intrapersonnelle Esprit, comme les Etres Humains, par l'Éveil de leur Dimension Extra Personnel Intellect, à une évolution propre et graduelle dont les états logiques peuvent Etre signifiés interdépendamment dans l'Ordre suivant : Découverte, Recherche, Conquête, Contrôle, ou  parcours du degré de Nature Ultime, le Pouvoir d'Action de L'Etre Humain n'étant pas égal au Pouvoir d'Action des Etres Humains, et inversement, l'itération de ce processus permettant à L'Etre Humain comme aux
 
 
Etres Humains de réaliser l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, cette réalisation étant fonction de l'autonomie des Etres Humains.
 
Au regard du principe de l'itération du processus que nous venons de définir comme du principe de l'autonomie des Etres Humains, nous pouvons considérer que le degré de Nature Ultime connaîtra donc l'existence d'une typologie Humaine représentée par des types d'Etres Humains caractérisés par un état Unitaire acquis de leur Intrapersonnalité pouvant être différencié en fonction du principe même de l'autonomie.
 
L'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de L'Etre Humain, du fait de la fonction Esprit, ne pouvant être caractérisé que par l'osmose de deux Dimensions de son Etat Intrapersonnel ou par la Symbiose des trois Dimensions dudit état, nous pouvons convenir que le degré de Nature Ultime connaîtra principalement l'existence de quatre types d'Etres Humains.
 
Nous appellerons respectivement les types d'Etres Humains représentés par un Etat Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, les types Humains Primitif, Matérialiste, et Spiritualiste ; le type Humain Primitif étant représenté par un Etat Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, Corps, Ame, conséquemment de Déterminant Esprit ; le type Humain Matérialiste étant représenté par un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, Corps, Esprit, conséquemment de Déterminant Ame<Corps ; le type Humain Spiritualiste étant représenté par un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, Esprit, Ame, conséquemment de Déterminant Corps<Ame.
 
Quant au type d'Etres Humains représenté par un état Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par la Symbiose des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, Corps, Esprit, Ame, conséquemment de Déterminant Corps<>Esprit<>Ame, que j'appellerai Harmonique, nous le nommerons le type Humain Universaliste.
 
Au regard des états Unitaires de l'Intrapersonnalité des types d'Etres Humains que nous venons de définir, nous pouvons voir que l'état Unitaire permettant tant à L'Etre Humain qu'aux Etres humains de parvenir à la terminaison parfaite du degré de Nature Ultime, par contraction de parvenir au Contrôle tant de la Matière que de l'Énergétique du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, par le Contrôle de l'Agir, seuil permettant tant à L'Etre Humain qu'aux Etres Humains d'Interagir sur la totalité du Microcosme Terrestre, Interaction permettant l'accès au degré de Nature Spirituel, est l'état Unitaire propre au type d'Etre Humain que nous avons nommé Universaliste, donc l'état Unitaire Symbiotique.
 
Considérant le degré de Nature Spirituel, nous savons que ce degré assigne L'Etre Humain, par extension les Etres Humains, à une évolution leur permettant d'accéder à la Maîtrise du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré. Cette évolution étant conditionnée par leur évolution propre et graduelle de la Conscience à la Surconscience, est donc conditionnée pour l'Etre Humain, par la réalisation de l'Unité formelle de son Intrapersonnalité, pour les Etres Humains, par la réalisation de l'Unité formelle de leur Extra Personnalité, réalisations leur permettant d'accéder à la Maîtrise totale du Microcosme.
 
En l'Alpha du degré de Nature Spirituel, les Etres Humains sont différenciés par un état Unitaire de leur Intrapersonnalité, conséquemment, compte tenu du pouvoir d'Action de l'Etre Humain, lié à cet état Unitaire, leur Extra Personnalité s'avère parcellisée, la Nécessité Transcendante, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, au cours du degré de Nature Spirituel, impliquant pour l'Etre Humain comme pour les Etres Humains de réaliser l'Unité formelle tant de leur Intra que de leur Extra Personnalité, seuil leur permettant d'accéder à la Maîtrise du Microcosme Terrestre, nous voyons qu'en l'alpha du degré de Nature Spirituel, l'Etre Humain, comme les Etres Humains, en pouvoir de cette évolution sont conséquemment les Etres Humains du type que nous avons nommé Universaliste dont l'Intrapersonnalité est caractérisée par la Symbiose des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, Unité Symbiotique déterminant l'Unité formelle de leur Intrapersonnalité.
 
En effet, considérant l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité du type Humain Universaliste, cet état Unitaire lui permettant un pouvoir d'Action qualitatif sur son Extra Personnalité, soit sur l'Univers et les Etres Humains, l'Action individuée de l'Etre Humain étant facteur d'intégration des éléments propres à son Extra Personnalité, cette Action s'avère, par contraction, facteur d'intégration Symbiotique, compte tenu de la relation d'interdépendance entre les Etats de l'Etre Humain, des Dimensions de son Etat Extra Personnel.
 
Cette Intégration, conséquemment permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains de type Universaliste, et réalisé par le Pouvoir Généré qualitatif issu de cette Interaction, conditionnant de fait la réalisation par les Etres Humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur Etat extra-personnel, cet état Unitaire des Dimensions de leur Etat Extra Personnel leur permet conséquemment un pouvoir d'Action qualitatif sur leur Intrapersonnalité, soit sur l'Etre Humain lui-même.
 
Ce Pouvoir d'Action des Etres Humains étant facteur d'intégration des éléments propres à leur Intrapersonnalité, s'avère donc, par contraction, facteur d'intégration Symbiotique, compte tenu de la relation d'interdépendance entre les Etats de l'Etre Humain, des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel.
 
Cette Intégration, conséquemment permise par l'Interaction entre les Actions Individuées des Etres humains de type Universaliste, et réalisée par le Pouvoir Généré qualitatif issu de cette Interaction, conditionnant de fait la réalisation par les Etres humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, cet état Unitaire de leur Intrapersonnalité, conséquemment caractérisé par la Symbiose des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant Harmonique, leur permet donc dès lors un pouvoir d'Action qualitatif sur leur Extra Personnalité, soit sur l'Univers et les Etres Humains.
 
L'itération de ce processus assignant l'Etre Humain, par la réalisation de l'Unité Symbiotique des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, comme les Etres Humains, par la réalisation de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur Etat Extra Personnel, à une évolution propre et graduelle dont les états logiques pouvant être signifiés interdépendamment dans l'Ordre suivant : Épanouissement, Maîtrise, Essor, Exfoliation, ou parcours du degré de Nature Spirituel, le pouvoir d'Action de l'Etre Humain n'étant pas égal au pouvoir d'Action des Etres Humains, l'itération de ce processus permettant à l'Etre Humain comme aux Etres Humains de réaliser l'Unité Symbiotique tant de leurs Dimensions tant Intra qu'Extra Personnel, cette réalisation étant fonction du Pouvoir Généré qualitatif issu de l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains de type Universaliste, cette interaction permet la réalisation de l'intégration des types d'Etres Humains présentant un Etat Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant causal, en fonction de L'itération de ce processus, nous conviendrons donc bien que le parcours du degré de Nature Spirituel, et ce dès sa genèse, est fonction de l'existence du type d'Etre Humain représenté par une Intrapersonnalité caractérisée par la Symbiose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant Harmonique, auquel nous conserverons le nom d'Universaliste, une différenciation au niveau de l'Unité Symbiotique des Dimensions de l'état Intrapersonnel de ce type d'Etre Humain étant illimitée, en fonction de l'évolution propre et graduelle propre à chaque Etre Humain présentant ce type d'Unité.
 
De fait, considérant le parcours du degré de Nature Ultime puis de Nature Spirituel, indice de compatibilité avec la Nécessite Immanente, le degré de Nature Ultime assignant l'Etre Humain, par extension les Etres Humains, à une évolution propre et graduelle leur permettant d'accéder au Contrôle du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, l'état de Contrôle signifiant l'état de Connaissance comme d'Action permettant à l'Etre Humain, par extension les Etres Humains, d'Interagir sur la totalité du Microcosme Terrestre, le degré de Nature Spirituel assignant l'Etre Humain, par extension les Etres Humains, à une évolution propre et graduelle leur permettant d'accéder à leur pouvoir d'Exfoliation du Microcosme Terrestre, l'état d'Exfoliation signifiant l'état de Maîtrise parfaite permettant à l'Etre Humain, par extension les Etres Humains, d'Agir sur la totalité du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, l'Interaction comme l'Action totale sur le Microcosme Terrestre étant fonction de la réalisation par les Etres Humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, nous pouvons voir que l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain favorisant l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, est l'état Unitaire caractérisé par la Symbiose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, correspondance du type d'Etre Humain que nous avons appelé Universaliste.
 
Conjointement, nous pouvons voir que l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain défavorisant l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, est l'état Unitaire caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de son Etat Intrapersonnel, de Déterminant causal, correspondance des types d'Etres Humains que nous avons appelé Primitif, Matérialiste, Spiritualiste.
 
Toutefois, il convient d'observer que par complémentarité, ces types Humains sont participe de l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, cette participation étant issue du principe même de l'inégalité entre l'Action Individuée de l'Etre Humain et l'Action Générée par les Etres Humains, et inversement, principe mettant en évidence la formalisation de la Nécessité Transcendante tant de l'Etre Humain que des Etres Humains au sein du Microcosme Terrestre.
 
De fait, en fonction de cette analyse, considérant l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, nous pouvons appeler respectivement les types d'Etres Humains ayant un état Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur Etat Intrapersonnel, de Déterminant causal, les Signifiés de l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains, et le type d'Etre Humain ayant un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par la Symbiose des Dimensions de son Etat Intrapersonnel, le Signifiant de l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre.
 
Conjointement, l'Histoire Humaine retraçant l'évolution propre et graduelle des Etres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, ces types d'Etres Humains peuvent être appelés les Signifiés et le Signifiant de l'Histoire Humaine.
 
Par extension, l'Histoire Humaine retraçant le parcours des degrés de Nature Ultime puis de Nature Spirituel de la Dimension Temporel Terrestre, par les Etres Humains, les états Unitaires de l'Intrapersonnalité de l'Etre Humain ne pouvant être caractérisés que par l'osmose de deux Dimensions de son Etat Intrapersonnel, de Déterminant causal, ou par la Symbiose des dimensions de son Etat Intrapersonnel, de Déterminant causal, l'Histoire Humaine retrace donc l'évolution propre et graduelle des types d'Etres Humains que nous avons appelés : Primitif, Matérialiste, Spiritualiste, ou les Signifiés de l'Histoire Humaine, et Universaliste, ou le Signifiant de l'Histoire Humaine.





 
L'ORDRE UNIVERSALISTE
 
 
I L'ORDRE UNIVERSALISTE
II TRIPARTITION
III QUADRIPARTITION
IV IMPERIUM
 


I
 
L'ORDRE UNIVERSALISTE

 
La Civilisation Universaliste est formalisée par une Rémanence formelle que nous avons nommée Universaliste, par contraction, Organique Symbiotique, Support Métapolitique permettant au Pouvoir généré par les Etres Humains de réaliser l'intégration des éléments propres à leur Extra Personnalité, par contraction, des Dimensions de leur Etat Extra Personnel, de fait l'intégration Organique Symbiotique des composantes Humaines par l'intermédiaire des Liaisons Terrestres, par suite des Identités Humaines, Ethnies, Peuples, Races, Humanité, par l'intermédiaire des Existants Terrestres, Régions, Nations, Internations, Univers, conséquemment à l'aide d'un Ordre Politique que, par extension, nous nommons Universaliste.
 
Cet Ordre que nous avons dénommé de type Elitiste, fonction d'une Éthique Symbiotique de la Capacité issue du Pouvoir Généré par les Etres Humains de type Universaliste, chacun d'eux participant à l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains et inversement, générant, comme nous l'avons vu dans le cadre de la modélisation systémique des Civilisations, une Organisation Biogéographique que nous avons appelée de type Organique et une Structure Géopolitique que nous avons nommée de type Pyramidal, génère de fait des représentations de Connexions assurant la cohésion de cette génération, symbolisées conditionnellement par des Institutions de type Symbiotique Organique, que nous nommerons, Régionales, Nationales, Internationales et Universelle, permettant de fait aux Etres Humains d'accéder à un état Unitaire de type Symbiotique de leur Extra Personnalité.
 
Considérant les représentations de Connexions de cet Ordre, nous définirons :
 
Les unités de base de ces représentations par les Institutions Régionales, définies comme les Unités de Symbiose Organique des Existants Individués, vecteurs de l'Identité des Ethnies culturellement constituées, circonscrites géographiquement, garantes de ces Identités et de leur sécurité, états de principe assurant la préservation des Identités Ethniques et de leur diversité.
 
Les unités secondaires de ces représentations par les Institutions Nationales, définies comme les Unités de Symbiose Organique des Existants Régionaux, vecteurs de l'Identité des Peuples historiquement constitués, circonscrits géographiquement et culturellement, garantes de ces Identités et de leur sécurité, états de principe assurant la préservation des Peuples et de leur diversité.
 
Les unités tertiaires de ces représentations par les Institutions Internationales, définies comme les Unités de Symbiose Organique des Existants Nationaux, vecteurs de l'Identité des Races organiquement constituées, circonscrites géographiquement, culturellement et historiquement, garantes de ces Identités et de leur sécurité, états de principe la préservation des Races et de leur diversité.
 
Enfin l'Unité substrat de ces représentations par l'institution Universelle, définie comme l'Unité de Symbiose Organique des Existants Internationaux, vecteur de l'Identité Humaine dans sa multiplicité, garante de cette Identité et de sa sécurité, état de principe assurant la préservation de l'Humanité dans son Intégralité et sa diversité.
 
Cet Ordre revêtant une Expression que nous avons dénommée de type Impérial, assurant, comme nous l'avons vu dans le cadre de la modélisation systémique des Civilisations, la cohésion de l'Intégration qu'il réalise, Expression donnant naissance à une Légitimité Humaine formelle Harmonique Individuée, soit l'Etre-Humanité, ayant pour champ d'Action un Domaine Terrestre Biogéographique de limite, soit l'Univers, réalisant, par contraction, l'intégration Symbiotique des Dimensions de l’État Extra Personnel des Etres Humains, génère de fait des représentations Dimensionnelles permettant cette Intégration, symbolisées par des Ordres que nous nommerons Triparties, Matériel, Culturel, Spirituel, relevant d'un Ordre Quadripartie que nous nommerons Politique, lui-même relevant d'un Ordre Suprême que nous nommerons Imperium, permettant de fait aux Etres Humains d'accéder à un état Unitaire de leur Etat Extra Personnel.
 
Considérant les représentations Dimensionnelles de cet Ordre, nous définirons :
 
Les Ordres Triparties par :
 
L'Ordre Matériel, correspondance du Corps et de la Matière, défini comme l'Unité permettant, par un type de Structure Verticale et un type d'Organisation Organique, aux Etres Humains d'accéder à toute Réalisation par l'intermédiaire de la Science.
 
L'Ordre Culturel, correspondance de l'Esprit et de l'intellect, défini comme l'Unité permettant, par un type de Structure comme d'Organisation Organique, aux Etres Humains d'accéder à tout Imaginal par l'intermédiaire de la Philosophie.
 
L'Ordre Spirituel, correspondance de l'Ame et du Spirituel, défini comme l'Unité permettant, par un type de Structure horizontale et un type d'Organisation Organique, aux Etres Humains d'accéder à toute Synthèse par l'intermédiaire de l'Art.
 
L'Ordre Quadripartie par:
 
L'Ordre Politique, correspondance de l'Etre Humain et de l'Univers, défini comme l'Unité permettant, par un type de Structure Pyramidale et un type d'Organisation Organique, aux Etres Humains d'accéder à l'Harmonie Unitaire Symbiotique par l'intermédiaire de l'Unité Symbiotique des Ordres Triparties qu'il réalise.
 
L'Ordre Suprême par :
 
L'Imperium, correspondance de l'Etre-Humanité, défini comme l'Unité permettant, par un type de Structure Pyramidale et un type d'Organisation Organique, aux Etres Humains d'accéder à une évolution propre et graduelle qualitative par l'intermédiaire de l'Unité Symbiotique réalisée par l'Ordre politique dont il est le Conseil de Surveillance.
 
Nous le voyons, tant par ses représentations de Connexions que par ses représentations Dimensionnelles, l'Ordre Universaliste permet de fait aux Etres Humains d'accéder à un état Unitaire de type Symbiotique tant des éléments propres à leur Extra Personnalité qu'à leur Etat Extra personnel, permet de même par contraction, à chaque Etre humain d'accéder à un état Unitaire de type Symbiotique tant des éléments propres à son Intrapersonnalité qu'à son Etat Intrapersonnel, accession permettant de fait aux Etres humains que nous avons dénommés de type Primitif, Matérialiste, Spiritualiste, de s'intégrer en la Civilisation Universaliste.
 
Conjointement compte tenu du principe d'interdépendance entre les Dimensions des Etats de l'Etre Humain cette réalisation permettant aux Etres humains de réaliser un état unitaire de type Symbiotique tant de leurs Etats de Connaissance et d'Action Intra Extra Personnel, l'Etre Humain où Etre-Humanité, lors de cette réalisation étant en mesure de régir au niveau de son Extra Personnalité, au niveau Matériel des Actions Solidaires, au niveau Intellectuel, où Culturel, des Actions Complémentaires, au niveau Spirituel, des Actions Synthétiques, enfin au niveau Unitaire, des Actions Harmoniques, cette réalisation déterminant l'Unité Symbiotique des Dimensions des Etats de l'Etre humain permettant la mise en jeu Unitaire des Implications des Dimensions desdits Etats, Matérielle, Intellectuelle, Spirituelle, l'Ordre Universaliste, l'évolution qualitative au sein de la Dimension Temporel Terrestre étant fonction du parcours par le Substratum des degrés de Nature Ultime et de Nature Spirituel, l'évolution propre et graduelle qualitative de l'Etre Humain au sein de ce parcours étant fonction de sa réalisation de l'état Unitaire de type symbiotique de son Etat Intrapersonnel, conjointement l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains au sein de ce parcours étant fonction de leur réalisation de l'état Unitaire de type Symbiotique de leur Etat Extra Personnel, l'Ordre Universaliste donc, permettant tant à l'Etre Humain qu'aux Etres Humains de réaliser ces états Unitaires, permet donc bien aux Etres Humains d'accéder à une Évolution propre et graduelle qualitative, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, au sein de la Dimension Temporel Terrestre.

 
DE L'UNIVERSALITÉ
 
 
I SUPPORT D'INSTAURATION
II INSTAURATION
III REPRÉSENTATION
IV DEVENIR

 


 

I
 
SUPPORT D'INSTAURATION


Au sein de la Dimension Temporel Terrestre, nous avons pu voir, en acceptant les postulats définis, que l'évolution propre et graduelle qualitative du Substratum, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, passe par l'instauration de la Civilisation que nous avons nommée Universaliste, au cours du degré de Nature Ultime.
 
Nous avons aussi pu voir que, préexistants à la Civilisation Universaliste, coexistent trois types de Civilisation que nous avons nommées Primitive, Matérialiste, et Spiritualiste, participants, par complémentarité, à l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains, conditionnellement, en ses prémisses, le champ d'application de l'instauration de la Civilisation Universaliste se trouve donc limité, par contraction, par le champ d'action des types d'Etres Humains les constituants, soit les types que nous avons nommé Primitif, Matérialiste, Spiritualiste, champ d'Action dépassé très rapidement du fait de la coexistence contrainte de ces types de Civilisation dont ils sont partis intégrés, cette contrainte permettant la genèse du type Humain de type Universaliste, le pouvoir d'Action de l'Etre Humain n'étant pas égal au pouvoir d'Action des Etres Humains, et inversement.
 
Corrélativement, à la base de toute instauration d'une Civilisation, au regard du Système sous-tendant toute Civilisation, devant préexister un Pouvoir Généré, issu de l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains, conditionnellement, à la base de toute instauration de la Civilisation Universaliste, doit donc préexister un Pouvoir Généré, issu de l'Interaction entre les Actions individuées des Etres Humains de type Universaliste, cette Interaction étant permise dans le cadre même de la coexistence des types de Civilisation préexistants à son avènement, par définition, un lieu de canalisation de cette Interaction, conséquemment une Organisation permettant de faire naître le Pouvoir Généré résultant de cette canalisation, Organisation s'avérant de fait le Support d'instauration de la Civilisation Universaliste, par définition, relevant de ce que nous avons appelé au niveau de l'Ordre Universaliste, l'Imperium, soit en toute logique l'Imperium lui même.
 
Support d'instauration de la Civilisation Universaliste au cours du degré de Nature Ultime, l'Imperium, s'avérant le lieu de canalisation de l'Interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains de type Universaliste, se révèle de fait le lieu de naissance de la Rémanence formelle de type Symbiotique permettant de formaliser la Civilisation Universaliste, conditionnellement s'impose donc comme le Cœur du Support Métapolitique permettant au Pouvoir Généré par les Etres Humains de type Universaliste, dont il est porteur, de réaliser l'intégration des éléments propres a leur Extra personnalité, par contraction des Dimensions de leur Etat Extra personnel, par suite se révèle donc de fait, compte tenu de l'inadéquation entre la Rémanence formelle Symbiotique dont il est l'expression et les Rémanences donnant naissance aux Civilisations que nous avons nommées Primitive, Matérialiste, et Spiritualiste, dès le seuil de sa création un Ordre de type fermé et secret, dont les membres reconnus ne peuvent être admis en son sein, conditionnellement que par Cooptation, l'Éthique formelle du principe le sous-tendant étant une Éthique Symbiotique de la Capacité impliquant une participation de chaque Etre humain à l'évolution propre et graduelle qualitative des Etres Humains, optique conditionnant le Respect des Identités Humaines éliminant les facteurs d'infériorité comme de supériorité pour ne conserver que l'adéquation de Complémentarité, condition Souveraine d'une Action formelle Universelle.
 
Considérant l'Extra personnalité de l'Etre Humain, soit l'Univers et les Etres Humains, cette Extra personnalité, en fonction de l'Interaction Humaine graduelle au cours du degré de Nature Ultime, se décomposant en ensembles complexes représentés par des Composantes Humaines, ou Identités, au niveau des Etres Humains, ayant pour champ d'Action des Existants Terrestres, ou Liaisons, au niveau de l'Univers, en considérant par contraction l'Univers comme un espace Géographique, les Identités Humaines, ou Composantes Humaines, se ramifiant en Composantes que nous avons nommées Culturelles Primitives et de Limite, respectivement représentées par les Ethnies et les Peuples, et en Composantes que nous avons nommées naturelles primitives et de limite, respectivement représentées par les Races, - ( les Races se décomposant en trois types primordiaux : Blanc, Noir, Jaune, et un type mixte ce dernier type pouvant être rattaché Culturellement aux trois premiers ) -, et l'Humanité, ayant pour champ d'Action respectivement des Existants Terrestres, ou Liaisons Terrestres, se ramifiant en Liaisons que nous avons nommées Géopolitiques Primitives et de limite, respectivement représentées par les Régions, - les Régions se décomposant elles mêmes en Départements, les Départements eux mêmes en Communes -, et les Nations, et en Liaisons que nous avons nommées Biogéographiques primitives et de limite, respectivement représentées par les Internations, - les Internations, fonction des Races Humaines, se décomposant en Blocs Nord-Américano-Eurasien, type Blanc, Africain, type Noir, Australasien, type Jaune, enfin Sud-Américano-Océanien, type Mixte -, et l'Univers, conditionnellement, l'Imperium se trouve représenté au sein de chacun de ces Existants comme au sein de chacune de ces Identités.
 
Cœur du Support Métapolitique permettant au Pouvoir Généré, issu  de l'interaction entre les Actions Individuées des Etres Humains de type Universaliste, de réaliser l'intégration des éléments propres à leur Extra personnalité, par contraction des Dimensions de leur Etat Extra personnel, conséquemment l'intégration Organique Symbiotique des Composantes Humaines par l'intermédiaire des Liaisons Terrestres, par suite des Identités Humaines par l'intermédiaire des Existants Terrestres, cette réalisation ne pouvant être permise que par un Ordre Politique, issu de ce Pouvoir, de type Elitiste, car fonction d'une Éthique Symbiotique de la Capacité, générant une Organisation Biogéographique de type Organique et une Structure Géopolitique de type Pyramidal, revêtant une Expression causale, par suite de type Impérial, assurant la cohésion de l'intégration qu'il réalise, Expression donnant conséquemment naissance à la Légitimité Humaine formelle Harmonique Individuée que nous avons nommé Etre-Humanité, ayant pour champ d'Action le Domaine Biogéographique de limite que nous avons appelé L'Univers, résultante permettant de fait aux Etres Humains d'accéder à l'état Unitaire Symbiotique de leur Extra personnalité, conditionnellement,  l'Imperium s'avère être le Support de genèse de l'Ordre Politique Universel permettant la création de la Civilisation Universaliste, Ordre Politique s'avérant par définition l'image même de l'Ordre Métapolitique que l'Imperium représente.
 
Conditionnellement, du fait du Pouvoir Généré qu'il exprime, l'Imperium génère donc de fait une Organisation Biogéographique de type Organique et une Structure Géopolitique de type Pyramidal, révélant une Expression de type Impérial, assurant la Cohésion de l'Intégration des éléments constitutifs de l'Ordre Métapolitique qu'il représente, Organisation et Structure concrétisées par des représentations de Connexions symbolisées par des Assemblées Symbiotiques graduelles, Communales, expression de l'Etre Humain, Départementales, expression des Etres Humains, Régionales, expression des Ethnies, Nationales, expression des Peuples, Internationales, expression des Races, enfin Universelle, expression de l'Humanité correspondance d'une délégation de Pouvoir Organique Pyramidal vertical, représentée par une Hiérarchie fondée sur la Capacité et la Complémentarité, Cooptée et apte à la cooptation, représentée au niveau des Communes par des Consultants, au niveau des Départements par des Cogérants, au niveau des Régions par des Régents, au niveau des Nations par des Commandeurs, au niveau des Internations, conditionnellement au nombre de quatre, par des Dirigeants, enfin au niveau de l'Univers, par des Sages, chacun des membres de cette Hiérarchie étant soumis au Conseil du grade qui le précède, conditionnellement apte en son lieu d'élection et redevable de ce Pouvoir vis-à-vis du grade qui dirige l'Existant qui l'intègre, conjointement Chargée respectivement au niveau des Régions, des Nations, des Internations, de l'Univers, de générer par un type d'Organisation Organique revêtant une Structure Pyramidale des représentations dimensionnelles symbolisées par des conseils Symbiotiques graduels, - Législatifs, expression des Parlements, tripartis en Conseils Civil eux-mêmes tripartis en Conseils Institutionnel, Constitutionnel, et de Défense, en Conseils Social eux-mêmes tripartis en Conseils de Droit Moral Privé, de Droit Moral Public, et de Droit Moral Économique, en Conseils Privé eux-mêmes tripartis en Conseils de Droit sur les Libertés, de Droit sur l’Individualité, et de Droit sur l'Identité; Exécutifs, expression des Gouvernements, tripartis en Conseils Matériel, eux-mêmes tripartis en Conseils Économique, Sanitaire, et Scientifique, en Conseils Culturel, eux-mêmes tripartis en Conseils Scientifique, Pédagogique, et Philosophique, en Conseils Spirituel eux-mêmes tripartis en Conseils Philosophique, Artistique, et Métaphysique; Judiciaires, expression de ce que nous avons appelé les Tribunaux, tripartis en Conseils de Justice, eux mêmes tripartis en Conseils de Justice Privée, de Justice Sociale, et de Justice Civile, en Conseils d'Armée eux mêmes tripartis en Conseils de Défense des Existants, de Défense Civile, et de Défense Naturelle, en Conseils de Police eux mêmes tripartis en Conseils de Police Civile, de Police Pénale, et de Police Écologique - correspondance d'une délégation de Pouvoir Organique Pyramidal Horizontal, représenté par une Hiérarchie fondée sur la Capacité et la complémentarité, cooptée et apte à la cooptation, conditionnellement apte au Pouvoir en son poste d'élection et redevable de ce Pouvoir vis-à-vis du grade qui dirige le Conseil qui l'intègre, chacun des membres de cette Hiérarchie étant soumis au conseil du grade qui le précède, par suite, d'une manière graduelle, au niveau Régional, au Régent, au niveau National, au Commandeur, au niveau International, au Dirigeant, eux mêmes soumis au Conseil du grade qui les précède, enfin au niveau Universel, aux Sages, système dont l'implantation, conditionnellement secrète, relevant de ce que nous appellerons une Action d'Insinuation , permise par la cooptation de tout Etre humain de type Universaliste, par l'Univers, au sein de chaque Domaine comme de chaque Existant, par toutes Identités comme toutes Légitimités, par suite dans chaque Organisation d'Ordre Politique ou de rayonnement Politique, permet de fait à l'Imperium, par la mise en place progressive d'un Pouvoir, que nous qualifierons d'insinuant, tendant à conseiller les Pouvoirs Générés issus de l'Interaction entre les Actions Individués des types d'Etres Humains que nous avons nommés Primitifs, Matérialistes, Spiritualistes, renforçant ainsi la coexistence entre ces Pouvoirs, un type d'Action, conditionnellement Symbiotique, permettant la genèse de l'Ordre Politique Universel permettant la Création de la Civilisation Universaliste au sein de la Dimension Temporel Terrestre.




Table

THÉORIE GENERALE DE L'UNIVERSALITÉ
 
PRÉCISIONS 5
 
POSTULAT DE L’ÉVOLUTION 9
De l'Ordre Cosmique 11
I L'ORDRE COSMIQUE 13
II LA DIMENSION TEMPOREL 17
III LA TERRE : DIMENSION TEMPOREL 21
IV LE SUBSTRATUM TERRESTRE 25
 
ANNEXES 37
De l'Ordre Cosmique 39
Création d'un Univers dans l'Espace 40
Formation structurelle de l’Univers 41
L'Ordre Cosmique et l'Univers 42
Modèle Mathématique de l'Univers 43
Dimension Génésiaque 44
Dimension Temporel 45
Dimension Temporel Degrés Naturels 46
Diagramme de l'évolution au sein de la Dimension Temporel 47
Dimensions/implications du Substrat 48
Considérations sur le parcours des Dimensions de l'Ordre Cosmique 49
Parcours des Dimensions de l'Ordre Cosmique 51
Individué/Généré et Pouvoir de Transcendance Energétique 54
Considérations sur les formes de l'état de Vie au niveau Temporel 58
Sites Temporel 59
 
CIVILISATIONS SYSTÈMES 61
Modélisation systémique des Civilisations 63
I L'HISTOIRE HUMAINE 65
II CIVILISATIONS SYSTÈMES 77
III LES SIGNIFIES DE L 'HISTOIRE HUMAINE 83
IV LE SIGNIFIANT DE L'HISTOIRE HUMAINE 93
 
ANNEXES 99
Civilisations Symboliques Humaines 101
Courbe d'Evolution Energétique Humaine 102
Progression des Civilisations Symboliques vers l'Oméga 103
Implications de la Nécessité Transcendante 104
Modélisation systémique Civilisation Primitive 105
Modélisation systémique Civilisation Matérialiste 106
Modélisation systémique Civilisation Spiritualiste 107
Modélisation systémique Civilisation Universaliste 108
 
L'ORDRE UNIVERSALISTE 109
L'Ordre Universaliste 111
I L'ORDRE UNIVERSALISTE 113
II TRIPARTITION 119
III QUADRIPARTITION 129
IV IMPERIUM 133
 
ANNEXES 137
L'Ordre Universel 139
Structures et Actions 140
 
DE L'UNIVERSALITÉ 141
Pouvoir et Capacité 143
I SUPPORT D’INSTAURATION 146
II INSTAURATION 153
III REPRÉSENTATIONS 159
IV DEVENIR 167
 
ANNEXES 173
Impérium 175
Ordre Métapolitique 176
Ordre Politique Universel 177
Ordre Politique 178
Ordre Législatif 179
Ordre Judiciaire 180
Ordre Exécutif 181
Ordre Matériel 182
Ordre Culturel 183
Ordre Spirituel 184
Pouvoir Horizontal Election-Nomination 185
Pouvoir Vertical Election-Nomination 186
 
TABLE 187


  

Le Pecq
06/01/1983
09/11/1987 Refonte
16/04/2008 Relecture
VINCENT THIERRY

RETOUR