THÉORIE GÉNÉRALE DE L’UNIVERSALITÉ



 
THÉORIE GÉNÉRALE
DE
L’UNIVERSALITÉ


L'HISTOIRE HUMAINE
 

L'Histoire Humaine retrace le parcours des degrés de Nature Matière puis de Nature Spirituel de la Dimension Temporel Terrestre par les Êtres Humains, supports de toute transcendance Énergétique au sein du Microcosme Terrestre.
 
L'Histoire Humaine s'avère donc retracer l'évolution propre et graduelle des Êtres Humains, évolution pouvant être qualitative, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, ou non qualitative, en dehors de la Voie.
 
L'évolution propre et graduelle des Êtres Humains étant fonction du Pouvoir généré par les Êtres Humains, Pouvoir issu de l'Interaction entre les Actions Individués des Êtres Humains, l'Histoire Humaine ne s'explique donc primordialement que par l'Action Individuée de l'Être Humain, par contraction, que par l'état Unitaire de son Intrapersonnalité, l'action Individuée de l'Être Humain étant prédéterminée par l'Unité des Dimensions de son État Intrapersonnel.
 
Considérant l'évolution de l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain au cours du parcours des degrés de Nature Ultime puis de Nature Spirituel, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, par les Êtres Humains, nous pouvons déterminer les États Unitaires de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain assignant les Êtres Humains à une évolution propre et graduelle qualitative ou non qualitative, évolution dont l'Histoire retracera le parcours.
 
Considérant le degré de Nature Ultime, nous savons que ce degré assigne l'Être Humain, par extension les Êtres Humains, à une évolution leur permettant d'accéder au Contrôle du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré. Cette évolution est conditionnée par leur évolution propre et graduelle de l'inconscience à la conscience, est donc Conditionnée pour l'Être Humain, par l'Éveil de la Dimension de son État Intrapersonnel lui permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Esprit, pour les Êtres Humains, par l'Éveil de la Dimension de leur État Extra Personnel leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'intellect.
 
En effet, en l'alpha du degré de Nature Ultime, l'Être Humain, par extension, les Êtres Humains, créations de l'état de Vie au cours du degré de Nature Matière, supports formels et autonomes de la Matière et de l'Énergétique, donc osmose formelle de la Matière et de l'Énergétique, sont conséquemment caractérisés par une Intrapersonnalité déterminée par l'osmose de deux Dimensions de leur état Intrapersonnel : le Corps et l'Âme, l'Esprit à ce stade, compte tenu du principe de la relation d'interdépendance entre les Dimensions de l'état Intrapersonnel de l'Être Humain, n'existant qu'à l'état de rémanence acquis au cours du degré de Nature Matière.
 
En conséquence, l'évolution propre et graduelle de l'Être Humain, par extension des Êtres Humains, se trouve donc bien conditionnée, primordialement par l'Éveil de la Dimension de leur État Intrapersonnel Esprit, donc par l'excitation et le renforcement de la Rémanence de cette Dimension acquise au cours du degré de Nature Matière.
 
L'évolution propre et graduelle de l'Être Humain étant fonction du Pouvoir Généré par les Êtres Humains, nous allons voir que cet Éveil va se trouver concrétisé par l'Interaction entre les Actions Individuées des Êtres Humains.
 
En l'alpha du degré de Nature Ultime l'Être Humain comme les Êtres Humains revêtent donc une Intrapersonnalité caractérisée par deux Dimensions de leur État Intrapersonnel : Corps et Âme, conséquemment d'agrégation Esprit du fait de la rémanence précitée. Cet état de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain lui permet une Action sur son Extra personnalité, soit par extension, sur l'univers et les Êtres Humains. Cette Action Individuée de l'Être Humain étant facteur d'intégration des éléments propres à son Extra personnalité s'avère, par contraction, facteur d'intégration des Dimensions de son État Extra personnel. Cette Interaction, permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Êtres Humains, et réalisée par le Pouvoir généré, issu de cette Interaction, conditionne de fait l'Éveil de la Dimension Extra personnel des Êtres Humains leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Intellect.
 
L'Éveil de cette Dimension, leur permet d'accéder à un état Unitaire de leur Extra personnalité, par contraction, des Dimensions de leur État Extra personnel, l'Intellect étant liaison de la Matière et de l'Énergétique et inversement. Cet état Unitaire leur permet conséquemment un pouvoir d'Action sur leur Intrapersonnalité, soit sur l'Être Humain lui-même.
 
Ce pouvoir d'Action des Êtres Humains, étant facteur d'Intégration des éléments propres à leur Intrapersonnalité, s'avère, par contraction, facteur d'intégration des Dimensions de leur État Intrapersonnel. Cette Intégration permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Êtres Humains, et réalisée par le Pouvoir généré issu de cette Interaction, conditionne de fait l'Éveil de la Dimension Intrapersonnel leur permettant d'Agir sur l'évolution, soit l'Esprit.
 
L'Éveil de cette Dimension, renforçant la rémanence acquise au cours du degré de Nature Matière, leur permet d'accéder à un état Unitaire de leur Intrapersonnalité, par contraction, des Dimensions de leur État Intrapersonnel, car l'Esprit est liaison du Corps à l'Âme et inversement. Cet état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain, conséquemment caractérisée par l'osmose de deux Dimensions de son État Intrapersonnel : Corps et Âme, conséquemment de Déterminant Esprit, permet dès lors à l'Être Humain un pouvoir d'Action sur son Extra personnalité, soit sur l'Univers et les Êtres Humains.
 
L'itération de ce processus assigne l'Être Humain, par l'Éveil de sa Dimension Intrapersonnelle Esprit, comme les Êtres Humains, par l'Éveil de leur Dimension Extra Personnel Intellect, à une évolution propre et graduelle dont les états logiques peuvent être signifiés inter dépendamment dans l'Ordre suivant : Découverte, Recherche, Conquête, Contrôle, ou  parcours du degré de Nature Ultime, le Pouvoir d'Action de L'Être Humain n'étant pas égal au Pouvoir d'Action des Êtres Humains, et inversement, l'itération de ce processus permettant à L'Être Humain comme aux
 
 
Êtres Humains de réaliser l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur État Intrapersonnel, cette réalisation étant fonction de l'autonomie des Êtres Humains.
 
Au regard du principe de l'itération du processus que nous venons de définir comme du principe de l'autonomie des Êtres Humains, nous pouvons considérer que le degré de Nature Ultime connaîtra donc l'existence d'une typologie Humaine représentée par des types d'Êtres Humains caractérisés par un état Unitaire acquis de leur Intrapersonnalité pouvant être différencié en fonction du principe même de l'autonomie.
 
L'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de L'Être Humain, du fait de la fonction Esprit, ne pouvant être caractérisé que par l'osmose de deux Dimensions de son État Intrapersonnel ou par la Symbiose des trois Dimensions dudit état, nous pouvons convenir que le degré de Nature Ultime connaîtra principalement l'existence de quatre types d'Êtres Humains.
 
Nous appellerons respectivement les types d'Êtres Humains représentés par un État Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur État Intrapersonnel, les types Humains Primitif, Matérialiste, et Spiritualiste ; le type Humain Primitif étant représenté par un État Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son État Intrapersonnel, Corps, Âme, conséquemment de Déterminant Esprit ; le type Humain Matérialiste étant représenté par un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son État Intrapersonnel, Corps, Esprit, conséquemment de Déterminant Âme<Corps ; le type Humain Spiritualiste étant représenté par un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose des Dimensions de son État Intrapersonnel, Esprit, Âme, conséquemment de Déterminant Corps<Âme.
 
Quant au type d'Êtres Humains représenté par un état Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par la Symbiose des Dimensions de leur État Intrapersonnel, Corps, Esprit, Âme, conséquemment de Déterminant Corps<>Esprit<>Âme, que j'appellerai Harmonique, nous le nommerons le type Humain Universaliste.
 
Au regard des états Unitaires de l'Intrapersonnalité des types d'Êtres Humains que nous venons de définir, nous pouvons voir que l'état Unitaire permettant tant à L'Être Humain qu'aux Êtres humains de parvenir à la terminaison parfaite du degré de Nature Ultime, par contraction de parvenir au Contrôle tant de la Matière que de l'Énergétique du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, par le Contrôle de l'Agir, seuil permettant tant à L'Être Humain qu'aux Êtres Humains d'Interagir sur la totalité du Microcosme Terrestre, Interaction permettant l'accès au degré de Nature Spirituel, est l'état Unitaire propre au type d'Être Humain que nous avons nommé Universaliste, donc l'état Unitaire Symbiotique.
 
Considérant le degré de Nature Spirituel, nous savons que ce degré assigne L'Être Humain, par extension les Êtres Humains, à une évolution leur permettant d'accéder à la Maîtrise du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré. Cette évolution étant conditionnée par leur évolution propre et graduelle de la Conscience à la Surconscience, est donc conditionnée pour l'Être Humain, par la réalisation de l'Unité formelle de son Intrapersonnalité, pour les Êtres Humains, par la réalisation de l'Unité formelle de leur Extra Personnalité, réalisations leur permettant d'accéder à la Maîtrise totale du Microcosme.
 
En l'Alpha du degré de Nature Spirituel, les Êtres Humains sont différenciés par un état Unitaire de leur Intrapersonnalité, conséquemment, compte tenu du pouvoir d'Action de l'Être Humain, lié à cet état Unitaire, leur Extra Personnalité s'avère parcellisée, la Nécessité Transcendante, indice de compatibilité avec la Nécessité Immanente, au cours du degré de Nature Spirituel, impliquant pour l'Être Humain comme pour les Êtres Humains de réaliser l'Unité formelle tant de leur Intra que de leur Extra Personnalité, seuil leur permettant d'accéder à la Maîtrise du Microcosme Terrestre, nous voyons qu'en l'alpha du degré de Nature Spirituel, l'Être Humain, comme les Êtres Humains, en pouvoir de cette évolution sont conséquemment les Êtres Humains du type que nous avons nommé Universaliste dont l'Intrapersonnalité est caractérisée par la Symbiose des Dimensions de leur État Intrapersonnel, Unité Symbiotique déterminant l'Unité formelle de leur Intrapersonnalité.
 
En effet, considérant l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité du type Humain Universaliste, cet état Unitaire lui permettant un pouvoir d'Action qualitatif sur son Extra Personnalité, soit sur l'Univers et les Êtres Humains, l'Action individuée de l'Être Humain étant facteur d'intégration des éléments propres à son Extra Personnalité, cette Action s'avère, par contraction, facteur d'intégration Symbiotique, compte tenu de la relation d'interdépendance entre les États de l'Être Humain, des Dimensions de son État Extra Personnel.
 
Cette Intégration, conséquemment permise par l'interaction entre les Actions Individuées des Êtres Humains de type Universaliste, et réalisé par le Pouvoir Généré qualitatif issu de cette Interaction, conditionnant de fait la réalisation par les Êtres Humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur État extra-personnel, cet état Unitaire des Dimensions de leur État Extra Personnel leur permet conséquemment un pouvoir d'Action qualitatif sur leur Intrapersonnalité, soit sur l'Être Humain lui-même.
 
Ce Pouvoir d'Action des Êtres Humains étant facteur d'intégration des éléments propres à leur Intrapersonnalité, s'avère donc, par contraction, facteur d'intégration Symbiotique, compte tenu de la relation d'interdépendance entre les États de l'Être Humain, des Dimensions de leur État Intrapersonnel.
 
Cette Intégration, conséquemment permise par l'Interaction entre les Actions Individuées des Êtres humains de type Universaliste, et réalisée par le Pouvoir Généré qualitatif issu de cette Interaction, conditionnant de fait la réalisation par les Êtres humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur État Intrapersonnel, cet état Unitaire de leur Intrapersonnalité, conséquemment caractérisé par la Symbiose des Dimensions de leur État Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant Harmonique, leur permet donc dès lors un pouvoir d'Action qualitatif sur leur Extra Personnalité, soit sur l'Univers et les Êtres Humains.
 
L'itération de ce processus assignant l'Être Humain, par la réalisation de l'Unité Symbiotique des Dimensions de son État Intrapersonnel, comme les Êtres Humains, par la réalisation de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur État Extra Personnel, à une évolution propre et graduelle dont les états logiques pouvant être signifiés inter dépendamment dans l'Ordre suivant : Épanouissement, Maîtrise, Essor, Exfoliation, ou parcours du degré de Nature Spirituel, le pouvoir d'Action de l'Être Humain n'étant pas égal au pouvoir d'Action des Êtres Humains, l'itération de ce processus permettant à l'Être Humain comme aux Êtres Humains de réaliser l'Unité Symbiotique tant de leurs Dimensions tant Intra qu'Extra Personnel, cette réalisation étant fonction du Pouvoir Généré qualitatif issu de l'interaction entre les Actions Individuées des Êtres Humains de type Universaliste, cette interaction permet la réalisation de l'intégration des types d'Êtres Humains présentant un État Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur État Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant causal, en fonction de L'itération de ce processus, nous conviendrons donc bien que le parcours du degré de Nature Spirituel, et ce dès sa genèse, est fonction de l'existence du type d'Être Humain représenté par une Intrapersonnalité caractérisée par la Symbiose des Dimensions de son État Intrapersonnel, conséquemment de Déterminant Harmonique, auquel nous conserverons le nom d'Universaliste, une différenciation au niveau de l'Unité Symbiotique des Dimensions de l'état Intrapersonnel de ce type d'Être Humain étant illimitée, en fonction de l'évolution propre et graduelle propre à chaque Être Humain présentant ce type d'Unité.
 
De fait, considérant le parcours du degré de Nature Ultime puis de Nature Spirituel, indice de compatibilité avec la Nécessite Immanente, le degré de Nature Ultime assignant l'Être Humain, par extension les Êtres Humains, à une évolution propre et graduelle leur permettant d'accéder au Contrôle du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, l'état de Contrôle signifiant l'état de Connaissance comme d'Action permettant à l'Être Humain, par extension les Êtres Humains, d'Interagir sur la totalité du Microcosme Terrestre, le degré de Nature Spirituel assignant l'Être Humain, par extension les Êtres Humains, à une évolution propre et graduelle leur permettant d'accéder à leur pouvoir d'Exfoliation du Microcosme Terrestre, l'état d'Exfoliation signifiant l'état de Maîtrise parfaite permettant à l'Être Humain, par extension les Êtres Humains, d'Agir sur la totalité du Microcosme Terrestre, Microcosme Individué et Généré, l'Interaction comme l'Action totale sur le Microcosme Terrestre étant fonction de la réalisation par les Êtres Humains de l'Unité Symbiotique des Dimensions de leur État Intrapersonnel, nous pouvons voir que l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain favorisant l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, est l'état Unitaire caractérisé par la Symbiose des Dimensions de son État Intrapersonnel, correspondance du type d'Être Humain que nous avons appelé Universaliste.
 
Conjointement, nous pouvons voir que l'état Unitaire de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain défavorisant l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, est l'état Unitaire caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de son État Intrapersonnel, de Déterminant causal, correspondance des types d'Êtres Humains que nous avons appelé Primitif, Matérialiste, Spiritualiste.
 
Toutefois, il convient d'observer que par complémentarité, ces types Humains sont participe de l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, cette participation étant issue du principe même de l'inégalité entre l'Action Individuée de l'Être Humain et l'Action Générée par les Êtres Humains, et inversement, principe mettant en évidence la formalisation de la Nécessité Transcendante tant de l'Être Humain que des Êtres Humains au sein du Microcosme Terrestre.
 
De fait, en fonction de cette analyse, considérant l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, nous pouvons appeler respectivement les types d'Êtres Humains ayant un état Unitaire de leur Intrapersonnalité caractérisé par l'osmose de deux Dimensions de leur État Intrapersonnel, de Déterminant causal, les Signifiés de l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains, et le type d'Être Humain ayant un état Unitaire de son Intrapersonnalité caractérisé par la Symbiose des Dimensions de son État Intrapersonnel, le Signifiant de l'évolution propre et graduelle qualitative des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre.
 
Conjointement, l'Histoire Humaine retraçant l'évolution propre et graduelle des Êtres Humains au sein de la Dimension Temporel Terrestre, ces types d'Êtres Humains peuvent être appelés les Signifiés et le Signifiant de l'Histoire Humaine.
 
Par extension, l'Histoire Humaine retraçant le parcours des degrés de Nature Ultime puis de Nature Spirituel de la Dimension Temporel Terrestre, par les Êtres Humains, les états Unitaires de l'Intrapersonnalité de l'Être Humain ne pouvant être caractérisés que par l'osmose de deux Dimensions de son État Intrapersonnel, de Déterminant causal, ou par la Symbiose des dimensions de son État Intrapersonnel, de Déterminant causal, l'Histoire Humaine retrace donc l'évolution propre et graduelle des types d'Êtres Humains que nous avons appelés : Primitif, Matérialiste, Spiritualiste, ou les Signifiés de l'Histoire Humaine, et Universaliste, ou le Signifiant de l'Histoire Humaine. 




Table
THÉORIE GÉNÉRALE DE
L’UNIVERSALITÉ
 
PRÉCISIONS
 
POSTULAT DE L’ÉVOLUTION
De l'Ordre Cosmique
I L'ORDRE COSMIQUE
II LA DIMENSION TEMPOREL
III LA TERRE : DIMENSION TEMPOREL
IV LE SUBSTRATUM TERRESTRE
 
ANNEXES
De l'Ordre Cosmique
Création d'un Univers dans l'Espace
Formation structurelle de l’Univers
L'Ordre Cosmique et l'Univers
Modèle Mathématique de l'Univers
Dimension Génésiaque
Dimension Temporel
Dimension Temporel Degrés Naturels
Diagramme de l'évolution au sein de la Dimension Temporel
Dimensions/implications du Substrat Considérations sur le parcours des Dimensions de l'Ordre Cosmique
Parcours des Dimensions de l'Ordre Cosmique
Individué/Généré et Pouvoir de Transcendance Énergétique
Considérations sur les formes de l'état de Vie au niveau Temporel
Sites Temporel
 
CIVILISATIONS SYSTÈMES
Modélisation systémique des Civilisations
I L'HISTOIRE HUMAINE
II CIVILISATIONS SYSTÈMES
III LES SIGNIFIÉS DE L'HISTOIRE HUMAINE
IV LE SIGNIFIANT DE L'HISTOIRE HUMAINE
 
ANNEXES
Civilisations Symboliques Humaines
Courbe d'Évolution Énergétique Humaine 
Progression des Civilisations Symboliques vers l'Oméga
Implications de la Nécessité Transcendante
Modélisation systémique Civilisation Primitive
Modélisation systémique Civilisation Matérialiste
Modélisation systémique Civilisation Spiritualiste
Modélisation systémique Civilisation Universaliste
 
 
L'ORDRE UNIVERSALISTE
L'Ordre Universaliste
I L'ORDRE UNIVERSALISTE
II TRIPARTITION
III QUADRI PARTITION
IV IMPERIUM
 
ANNEXES
L'Ordre Universel
Structures et Actions
 
DE L'UNIVERSALITÉ
Pouvoir et Capacité
I SUPPORT D’INSTAURATION
II INSTAURATION
III REPRÉSENTATIONS
IV DEVENIR
 
ANNEXES
Impérium
Ordre Métapolitique
Ordre Politique Universel
Ordre Politique
Ordre Législatif
Ordre Judiciaire
Ordre Exécutif
Ordre Matériel 
Ordre Culturel 
Ordre Spirituel
Pouvoir Horizontal Election-Nomination
Pouvoir Vertical Election-Nomination


  

Le Pecq
06/01/1983
09/11/1987 Refonte
16/04/2008 Relecture

2019
VINCENT THIERRY

RETOUR