UNIVERSUM VI



UNIVERSUM VI

 
Forum X
(2013-2014)




Initiative Métapolitique


Face au néant

 
  
 

Le pourrissement de nos institutions n’est plus à définir, il suinte dans tous les hémicycles et se goberge de ses rictus, de ses emphases, de cette noirceur atavique qui rumine la matière brute dans ses délits les plus infects, les plus outranciers, les plus dérisoires, car nous sommes là, dans le dérisoire suprême, l’infection étant solidaire, l’infection étant le miroir aux alouettes où se mirent tous les protagonistes de la déchéance. Il ne surgit un jour sans voir son apparence, là dans ce mur des cons où le journaliste qui a éveillé la conscience du Peuple au regard de la duplicité d’un syndicat qui n’en mérite pas le nom, mais plutôt celui de police tchékiste du pouvoir par excellence, va être jugé, alors que les agents troubles de ce syndicat, bien entendu protégés par leurs petits frères, ne le seront pas, là, dans ces rafles effectuées par la police sur ordre de la Tcheka, - et que l’on ne nous parle pas d’opération de police dans ce cadre, mais bien de mise en œuvre de méthodes dignes du bolchevisme le plus outrancier - d’adolescents, de familles, défilant contre le mariage gay, hors la loi en vertu de la liberté de manifester et de circuler, et méritant les uns les autres l’application de la peine pénale qui leur revient, savoir sept ans de prison, là dans cette insolence à faire accroire que la résistance ne soit que celle qui existât contre le national socialisme, alors que de tout temps la résistance l’a été contre le communisme et son virus le socialisme perfide qui ne peut que répugner chaque Être Humain qui se respecte, là, dans cette insistance d’un ministre aux mains pleines de sang contaminé, - funambule de l’atrocité qui arme les djihadistes en Syrie qui tuent nos soldats au Mali - qui ose déclamer, à l’encontre des résultats de la commission menée par l’ONU par Carla Del Ponte, que la Syrie en son gouvernement utilise du gaz sarin, alors qu’il est manifestement prouvé qu’entre autres exactions, la torture, le tronçonnage à vif, le découpage en morceaux, la décapitation, l’anthropophagie, ce sont bien les djihadistes, formés par les services d’espionnage de la France et des États Unis pour lutter en son temps contre les Russes en Afghanistan, qui sont les auteurs de cette utilisation répugnante de ce gaz, - mensonge d’État par excellence qui relève de l’abjection la plus honteuse qui soit, tendant à vouloir faire entrer le Peuple de France en guerre contre un Pays, une Nation, qui se bat contre les tueurs formés et entraînés par nos propres services secrets (voir les ouvrages de Peter Dale Scott : La route vers le nouveau désordre mondial, ainsi que American War Machine qui retracent parfaitement cette implication de notre Nation - là dans cette agitation délirante relative aux allocations familiales, voyant dépouiller les Français de souches des dites allocations pour les reverser à tous les enfants du monde qui ne sont ni de nationalité Française et encore moins éduqués en France, là, dans cette position concernant cette loi morbide relative au mariage gay où on voit un gouvernement se coucher devant ce qui représente 1,54 pour cent de sa population, non pour adouber ce mariage mais faire en sorte que la nature même de la civilisation disparaisse au profit de cette utopie barbare qu’est la « république » universelle, une dictature en puissance qui s’avance, le menton en avant, la grimace de la morgue au visage, l’hypocrisie ruisselant de bave en embrassant nos enfants, telle celle implantée par ses petits frères Lénine, Staline, Hitler, Mao et tutti quanti. Le pouvoir n’appartient à personne, et il convient de relever le gant de cette infamie, de cette traîtrise, de cette duplicité, de ce déshonneur qui se roule dans la fange, en reprenant la direction de cette Nation que le mondial socialisme, cette horreur sans nom et sans limite, dont le visage se cache dans ses loges avariées et putrides, est en train de travestir, d’humilier, d’araser, de détruire tout simplement. Le mensonge est son aigreur, face à ce mensonge que tout un chacun dise la vérité, la calomnie est son étrier, que tout un chacun s’attaque à la réalité de ce phénomène de foire où l’usure est dominante et bravache, liste et révèle sans fin ses meneurs, ses limiers, ses agents, toutes ces basses cours d’illuminés qui se veulent direction et qui ne sont que pantins, du conseiller municipal à la Présidence, en toute institution, qu’elle fusse de la Justice comme de la Police, comme de l’Armée, et autre, chaque visage doit être reconnu en sa réalité, ses appartenances, ses dérives. Chaque citoyenne comme chaque citoyen doit connaître leurs appartenances, afin de les éliminer systématiquement des votes. Le cas du vote du mariage gay est symbolique, le JO a fait paraître les noms des votants, et bien que chacun soit éclairé, plus aucun bulletin de vote ne doit venir sur ces noms qui représentent l’armée volatile, car sans intérêt pour les groupes auxquels ils appartiennent, grande loge féminine, grand orient de France, etc. Il faut étudier systématiquement les votes des députés pour savoir lesquels ne plus investir, comme des sénateurs d’ailleurs, ne parlons de cette gouvernance dont plus aucun vote ne doit être émis en sa faveur. En ce qui concerne les Institutions Publiques, il convient de les investir totalement et d’en réduire le pouvoir des agents de la subversion, par éviction tout simplement, par reprise du pouvoir total, qui ne peut être laissé entre les mains de tout ce qui agit dans la subversion pour réduire notre Nation, notre Peuple, notre Identité, nos familles à néant. On me dira, c’est difficile de savoir qui est qui, l’exemple pré cité doit suffire à générer la curiosité, le cas de ce ministre félon prêtant serment à l’Assemblée Nationale doit faire réfléchir chacun sur la probité de tous ces prétendants au pouvoir qui ne sont que prétendants de l’investiture de cette république de marchands qui grouillent comme autant de vermine sur le gruyère devenu de la France par le mensonge officialisé, l’hystérie de l’hypocrisie qui bêle pour faire accroire que le Peuple ne peut choisir dans les listes populaires ses élus de demain, au motif de leur croyance qui serait dépassée. Mais qu’est ce qui est dépassée aujourd’hui ? Sinon, cette lèpre qui nous vend à l’usure, cette pourriture qui nous relègue au rang d’objet, ce délire maniaque que de vouloir l’enfant l’objet et l’esclave de la pédophilie qui s’enchante. La gangrène et le sida intellectuel sont les mamelles de cette morbidité, de cette descente dans la matière brute déclinée par toute l’atrophie et ses louanges, ses égarements et ses triomphes, toutes vacuités sans imagination, sans pouvoir créatif, sans horizon, que celui de se voir régner sur la fiente qu’elles arborent. Métastases de nos sociétés, ses parures trouvent leurs nids dans cette franc-maçonnerie pervertie, idolâtre du satanisme le plus répugnant, se cachant sous les voiles d’une démocratie en lambeaux, d’une république en carton-pâte, un théâtre de guignols qui se font prospérer les uns les autres, se nommant, se plébiscitant, se nobélisant, se primant, tous en grimaces de leurs conjonctions votives, leurs incapacités à vivre la Lumière en s’en réclamant. Ombres dans les ombres qu’il convient de dénicher partout où elles sont, et les mettre en face du réel en les déclarant dans leur symbolique, leur serment de mort, leur serment inique, qui est le reflet de toute dépravation humaine, de tout reniement de la Liberté publique, de la Liberté Humaine, dont ils se glorifient alors qu’ils n’en sont que les chancres mobiles et assoiffés, venins par excellence de la Vie que la Vie doit rejeter pour qu’enfin elle soit, dans sa grandeur, dans son honneur, dans sa vitalité, dans son affirmation, non celle de l’égoïsme, mais de l’empathie, de celle qui est naturelle, ordonnée, précise et incarnée, et non de celle qui se réfugie, dans l’hypocrisie comme le mensonge se salue et se couronne. Il est temps, non seulement que le Peuple de France se réveille, comme il l’a si bien fait pendant les manifestations de Mai, mais aussi assigne les viaducs de la destruction dans la légalité la plus surprenante, celle de la vérité, la vérité qui doit jaillir sur leurs appartenances, la vérité bien plus puissante que celle de leurs avoirs obtenus bien souvent par délits d’initiés, la vérité qui n’obéit jamais aux masques de la tragédie, mais à la luminosité qui dévoile l’ombre et ses fascinations pour l’atrophie. Ce qui est vrai de la France l’est aussi pour ce petit reste du monde où les Nations doivent se plier au joug d’Institutions totalement inféodées à ce couronnement du faux, du clinquant de l’apparence, tels en cet ONU dévouée à la Lucy Trust, à ce FMI dévoué à l’usure la plus putride, à cet OMS ne cherchant à se singulariser que par le mensonge pour faire jouir les laboratoires et enfanter le malthusianisme le plus horrible qui soit, à cet OMC qui n’est que couronnement de l’atrophie et de ses veuleries. Les ruines ne sont pas celles que l’on veut faire accroire, elles sont de ces temples qui immolent la Vie et qui devront être nettoyés de fond en comble, soit par celles et ceux qui en sont appartenance, soit par la Voix publique qui n’a pas à plier genoux devant leur arrogance, une arrogance de nain, de ces nains de la légende si bien décrite par nos traditions, qui toujours dans l’extraordinaire inconséquence de leur esprit perfide veulent s’exprimer pouvoir, là où ils ne seront que pauvres apparences, ectoplasmes qui ruissellent actuellement, et dont les mensonges sont tellement énormes qu’ils ne s’en rendent même plus compte, pris par leur jeu débile qui les voue à l’auto-destruction la plus totale, une auto-destruction qu’il faut encourager par tous les moyens, en chaque Institution, divisant les uns les autres, jusqu’à ce que ne reste de leurs vêtures en peau de chèvre plus un seul poil de bique pour salir les murs honorables construits, non pas pour l’allégeance, mais bien pour la volonté d’ouvrir ce monde à la portée de l’élévation. Il faut aller au sommet et en resituer les perfides revirements, il faut aller dans les angles et en redresser la rigueur, il faut aller par la sphère dissiper les miasmes qui la rongent, il faut aller partout, en tous lieux, dans toutes associations, faire un entrisme total des loges perverties, en reprendre le pouvoir et en annihiler l’ignominie, la glose de l’horreur et de ses perfidies. Cette hydre à cent têtes et plus encore, il faut les couper toutes ensembles de par ce monde, dans la rectitude morale, sans abris, dans les conséquences du pouvoir qui se doit d’ordonner et bâtir et non déféquer et pourrir. Face à l’inverse de la Voie qui est celle de la construction et non celle de la destruction, il convient d’opérer une investiture globale, tout d’abord en légiférant de telle sorte que toute personne en prétention de pouvoir quelconque déclare ses appartenances, notamment maçonnique, comme cela se fait en Angleterre, encore qu’il convienne de savoir qu’il ne faut pas confondre la Grande Loge Unie d’Angleterre, avec cette chose de la subversion qu’est le Grand Orient de France. On ne peut servir deux maîtres à la fois, l’esclavage de l’usure via la franc-maçonnerie avariée, et la France qui n’a pas à déposer genoux devant cette fioriture, cette aberration qui depuis des millénaires pourrit le monde. Il est bien évident que pour faire passer cette Loi, il convient que le pouvoir revienne au Peuple, et l’on me dira, impossible, et je répondrai, ne votez que pour les gens du Peuple et en aucun cas pour les apparatchiks de la subversion dont les noms déjà figurent dans le journal officiel au regard des lois destructives de notre civilisation, cela permettra déjà d’élaguer sa prétention de domination, par ailleurs, cernez déjà dans le cadre de votre ville, de votre circonscription, qui se présente, d’où il vient, par qui il est mandaté, que représente-t-il, par-delà les étiquettes et les partis, reconnaissez ses appartenances maçonniques ou non, etc., vous trouverez très rapidement ses affinités et par une interrogation circonstanciée en public vous verrez très bien pour qui il agit, sa ville ou bien sa secte. Il faut vider le cœur de nos Institutions de toute cette plaie qui par ses rouages empêche la Liberté d’être et de se commettre, il faut reléguer à l’encan toute cette tourbe qui a connu ses limites tant en URSS qu’en Chine, il faut ne plus voter sur un sourire, une hypocrisie, une croyance, mais bien en fonction des appartenances des uns des autres en prétention du pouvoir. L’acculturation et l’illettrisme sont le propre de Paris, Lyon, Marseille, en aucun cas des Provinces Françaises, donc soyez vigilants, ne croyez en aucune promesse, jugez et jaugez aux actes, et surtout éliminez systématiquement tout ce qui vient d’ailleurs, ce qui est parachuté par des partis à la solde de la subversion, une bonne partie de l’UMP, le PS, ce parti de gauche ridicule aux mains du Grand Orient de France, éliminez des votes toutes les prétentions de cette subversion, car elle ne fait pas le jeu de la France, mais bien de l’usure dans son diktat qui elle, se contrefiche de qui est qui, et joue sur tous les tableaux, afin de garantir le poids de ses prévarications. N’oubliez pas que la Révolution française a été financée par les banquiers internationaux comme la Révolution Russe, comme la poussée du National-socialisme, et aujourd’hui vous voyez les pantins de cette pieuvre en action pour détruire chaque pan de notre réalité. Ce coup d’état de la subversion a le mérite de la clarté, et il faut être aveugle ou demeuré pour ne pas le voir. Un lac funèbre enchanté par un hymne à la joie porté par négligence par un Illuminé devenu, dont la faiblesse a profité à l’illumination, qui n’est autre que l’obscurcissement total de l’Humanité, un obscurcissement dont l’idéologie est née de l’atrophie de fripiers, de voleurs et d’usuriers, eux-mêmes manipulés par l’errance et ses simiesques attitudes qui ne correspondent en rien à l’émancipation de l’Humanité mais en tout en sa mise en esclavage à leur profit. Que chacun se le dise, il ne doit croire en rien, ne croire qu’en ce qu’il voit, vote et conditionne, et conjointement doit demander compte à tout impétrant au pouvoir, en son désir même comme en sa fonction. Et cela de la base au sommet dans une action organique et synthétique qui permettra d’éliminer totalement l’emprise des sectes qui pourrit notre État, comme il pourrit les autres États et les Institutions internationales. Cette secte veut enlever au Peuple toute autorité, le Peuple doit reprendre ce qui lui appartient de droit, cette autorité. Cette secte a décidé la mise à mort de notre civilisation, notre civilisation doit destituer cette secte par les moyens mêmes de la légalité absolue, la Démocratie, et en la Démocratie par le vote de la capacité contre sa médiocrité, le vote de l’élévation contre sa désintégration, le vote de l’intégrité contre sa prosternation, le vote de la lucidité contre sa déliquescence. Il est temps que la France se redresse de cette décomposition en laquelle l’arbitraire de l’usure en ses agents veut la voir se prosterner, acceptant sa dépendance économique, son viol systémique, la bestialité et tutti quanti. Il y a lieu ici de voir que la raison économique peut l’emporter sur cette dérive par l’émission de notre monnaie par notre Banque Nationale, la sortie de cette « europe » de marchands esclavagistes, la suppression de toutes allocations et de tous détournements des fonds communs pour juguler le travestissement de notre Identité et son viol initié par la subversion, la désintégration des lois de la barbarie relatives à la destruction du droit de penser, du droit de la famille, du droit de la Nation à Être. Tout cela en raison de notre renaissance qui ne s’acclimatera de toutes ces manœuvres agencées par le mensonge, la prétention, l’atrophie et ses néants qui s’illuminent par des votes grossiers obtenus par l’hypocrisie. Il est temps que la France remette au pas les sectes qui veulent la subvertir, les groupes de pression qui dans le mensonge absolu, type gaz sarin utilisé soit disant par le gouvernement Syrien, déployé par des va en guerre qui n’agissent en aucun cas au nom de la France, mais d’un éventuel grand Israël, que le Peuple d’Israël ne demande pas, et pour lequel la France et son Armée n’ont pas à combattre, type trou de caisses collectives qui sont asséchées par le vol qualifié de millions de parasites exogènes et endogènes en les ramifications de l’État, - l’État nourrit en surplus de son personnel 700 000 parasites, son budget de fonctionnement est de 288 milliards, on peut déjà économiser 60 milliards rien qu’en assainissant son fonctionnement et ses courroies de transmissions, alors il suffit de ponctionner le Peuple quand ce miroir est chiures de prébendes ! - type intérêts de la dette qui n’ont pas à être versé puisque l’État, savoir le Peuple et non la secte qui veut le diriger, peut émettre sa propre monnaie, etc, etc… La France n’est pas la prostituée de Mammon, n’en déplaise, et ce ne seront les prestations bolcheviques auxquelles nous assistons, arrestations arbitraires, détentions arbitraires, surveillances arbitraires, nées du pourrissement des Institutions Républicaines, tenues en laisses par les dérives dictatoriales de la subversion, qui y changeront quelque chose. Il suffit de cette morgue des prévaricateurs, des usurpateurs, de ces castes inféodées à la subversion qui mettent en coupe réglée les Nations pour les racketter, les voler, les piller, les annihiler, les violer. Il suffit de ces mensonges éhontés, à l’image de ceux utilisés pour détruire économiquement, intellectuellement, spirituellement, l’Irak au motif de l’existence d’armes de destructions massives, la Serbie au motif d’un génocide qui se révèle inverse dans sa nature, du Congo au motif d’une lutte de clan qui se révèle un des plus grands génocides que la Terre ait porté, voyant déjà plus de six millions de ses ressortissants anéantis pour le privilège de sociétés multiformes, etc, etc, n’en jetons plus, la cour est pleine de l’exaction de cette subversion en action de désintégration. La France doit prendre de la distance envers ces actions génocidaires, envers ces meurtres de masse autorisés par le néant, envers les famines organisées telles qu’on les a vues à l’œuvre en Irak voyant plus deux millions d’enfants périr de faim suite à l’embargo décrété par des criminels qui ne seront bien entendu jamais jugés. La France doit se sortir de cette machinerie qui n’a d’autres lois que les prébendes, l’adoration de Mammon, le satanisme le plus virulent et le plus morbide qui existe sur cette Terre, faisant horreur aux satanistes eux-mêmes, un chancre qui vient se greffer sur l’Humanité afin d’en sucer le sang jusqu’à la lie, afin de s’en arroger le droit de pouvoir sur sa manifestation, un droit inexistant qu’il faut reléguer à l’encan, un droit contre nature qui se rive dans les affres de la destruction qu’il convient de remettre à sa place en le dénonçant publiquement partout où il est, partout où il sévit, dans nos gouvernements comme nos institutions, dans nos mairies comme dans nos conseils régionaux, dans notre Police comme dans notre Justice, dans notre « éducation » nationale qui n’est que le fourrier de cette ineptie qui trône, vivier de limaces infectes qui réécrivent l’Histoire pour masquer les génocides de masses provoqués par le socialisme depuis sa naissance hypocrite, volant les idées de Hebert, révolutionnaire Français, et ses acteurs qui ont occasionné à ce jour plus de cent cinquante millions de victimes dans des conditions horribles, goulags, balle dans la nuque, famines organisées, tueries sans compromis, révélant le sordide qui anime cette idéologie putride. Devant les actions fétides de cette illumination barbare, la première chose à mettre en place, est le vote irréversible pour les partis nationalistes qui défendent la cause de la France et non de l’usure, à mettre en œuvre dès les municipales qui s’annoncent, afin de réajuster le corps social dans sa réalité et non dans son fourvoiement aiguillé par cet umps répugnant qui se vautre dans la lie. Il faut purger la France à sa base de tous les serments et prêtes noms maçonniques, affiliés aux thinks tank, les groupes de pression, les déposséder de tout pouvoir quel qu’il soit, afin de purifier le paysage politique de notre Nation. Il n’y a pas de demi-mesure, il n’y a pas d’alliance avec la subversion, elle doit être reléguée au néant, sa place naturelle. Ses méthodes de truands, ses discours mensongers, sa violence pandémique, son inutilité de fin de race, doivent être élagués du paysage politique de notre France qui n’a pas à se soumettre à ses actions de désintégration. Et s’il y en a de l’UMP pour quitter ce nid de vipères, elles et ils seront les bienvenus dans le front nationaliste qui se dresse pour reprendre le pouvoir au nom du Peuple et non au nom d’une secte, cette secte qui pourrit la France depuis plus de trois cents ans, et dont la France doit guérir, car elle en est capable, et ce ne sera que justice que de voir renvoyer à leurs chères études, tous ces dictateurs qui s’imaginent protégés par leur secte qui pourrit toutes les Institutions de notre Nation, et ose, se prétendre front républicain alors qu’il n’est que le front de l’usure, de la prébende, du vol hystérique, de la reptation envers les sommets du néant, une médiocrité sans fin née de médiocres et de jaloux, de menteurs et d’hypocrites, qui ont besoin du pouvoir pour cacher leurs tares, leur perversité inouïe, leur meurtre de masse de l’Humanité. Le temps est venu de balayer devant notre porte de cette incommensurable débauche, de cette prosternation à l’usure, de cette débilité mentale atrophiée qui dans sa virtualité s’expose jusqu’à n’être plus rien, ce genre composite de la destitution mentale qui s’origine et se veut maître dans sa médiocrité de la médiocrité. Le bolchevisme, son arme préférée a déclaré la guerre à la civilisation, il a oublié que la civilisation retourne toujours à l’équilibre et que ses miasmes retournent toujours au néant, - il n’y a qu’à voir la Russie aujourd’hui pour comprendre que son temps est compté - et ces miasmes qui le servent et paradent aujourd’hui avec leur tablier en peau de bouc, seront destitués de tout pouvoir, qu’ils ne se trompent, et qu’ils ne s’attendent à une martyrologie quelconque, les voies de la légalité suffisants pour les remettre à leur place, - et ce ne seront les attentats qu’ils commettront sous faux drapeau, on peut d’ailleurs s’attendre à ce phénomène qui viendrait bien entendu de la Syrie, attentats manipulés comme on l’a si bien vu aux États Unis comme en Angleterre pour ramener dans le giron de la dictature les moutons égarés, qui changeront quoi que ce soit, encore moins les arrestations arbitraires et de masses qui viendront à l’encontre totale de leur néant et révéleront au Peuple l’iniquité qui les bride - et ne prennent pas les Françaises et les Français qui se respectent, qui respectent leur Identité, leur Nation, leur État, qui ont le sens de l’honneur et de la grandeur, pour les imbéciles chroniques qu’ils cherchent à faire devenir par leurs médias ridicules, bestiaires de l’accouplement des nains dans leurs délires opiacés et leur défécation tribale. Qu’ils le veulent ou non, l’imposture est trop grande pour ne pas la percevoir, ils retourneront au néant d’où ils viennent, sous la surveillance du Peuple qui ne se laissera pas mener par le bout du nez par des messages, des slogans, des gestuels, des symboles qui ne sont que principes du viol des foules, et permanences de l’impermanence qui disparaîtra lorsque tout un chacun aura enfin compris qu’il n’est pas l’esclave de l’usure et de ses féaux, comme le Peuple Islandais l’a prouvé. Cela n’est qu’une question de temps et ce temps est désormais compté pour la subversion, car elle sera renversée par le vote du peuple qui est maître chez lui, sur son sol régénéré par son sang ancestral et millénaire, n’en déplaise, et non esclave de ce qui ne représente en aucun cas sa Nation, son art de vivre, sa puissance et son honneur, la civilisation par excellence.

 
 
  

Initiative Politique


Les extrêmes

 
  

Les extrêmes sont le let motif de ce sida intellectuel, spirituel et physique qui se veut gouvernance, alors qu'elle n'a que les attributs de la pure subversion. Cette dérive, véhiculée par tout ce qui n'est que parjure, déshonneur, traîtrise, duplicité, envers la France et son Peuple, manipulée par les loges inverses, principalement le Grand Orient, ses sociétés de pensées larvaires, coiffées par l'inénarrable Bilderberg qui vient de tenir ses assises en nommant le remplacement du Président actuel, valet docile, n'a qu'injure envers notre Nation. Son Ministre de l'Intérieur applique les directives de l'insanité dirigeante, il fait gazer les enfants, il fait arrêter par ses nervis des familles entières, il retient de force, sans avocat, des gamins dans ses geôles, il empêche tout un chacun de circuler, et tutti quanti, déclarant ce qu'il appelle l'extrême droite, hors la loi, en caressant dans le sens du poil ses agents de l'underground, tous ces tueurs nés, canalisés, embrigadés, formés, par les services noirs de ce pouvoir nauséeux, pour "casser" du blanc, casser du catholique, casser toutes celles et tous ceux qui ne pensent pas dans le cadre de la dialectique matérialiste la plus hideuse. Il convient de prendre la mesure de tout cela. Digression, nous rappellerons que ce que l'on appelle extrême droite comme extrême gauche sont liés irréversiblement, et manipulés par les mêmes services gouvernementaux, car guidées par le nihilisme, la belle invention permettant de forger des mercenaires politiques prêts à tout pour servir la cause de la subversion, l'usure. En observant l'histoire, on se rencontre que cela est semblable à la formation à New York des futurs tueurs de la Révolution bolchevique par Trotski. Et la plus belle preuve de cette rémanence se lit dans les appartenances des meneurs d'ordre de ce jour, petits jouets du Grand Orient et du Bilderberg associés. Les mêmes manipulés par la Fabian society dont tire les ficelles la Mountain Table. Ainsi ne faut-il pas confondre la Tradition avec ces nuageux extrêmes quelques qu'ils soient dont le maître-penseur Georgio Freda a si bien définit dans son ouvrage "la désintégration du système" l'appellation, savoir le Nazi Maoïsme, que l'on peut traduire sans difficulté par le nazi-communisme, et l'idéal, le mondial socialisme, où tout un chacun est esclave du socialisme et de sa purulence destructive. Les fabiens, agents de cette destruction sont à l'œuvre partout, recrutant ces pauvres êtres atrophiés dans leur intellect, leur spiritualité, leur physique, qui les mute tout droit à la servilité, l'obéissance absolue, pour obtenir quelques prébendes, quelques paraîtres dont le ridicule, fort heureusement ne tue pas. Lorsqu'on fait un essai de morphopsychologie sur ces impétrants, on en relève immédiatement les tares dont la fixation apparaît dans la vanité, l'arrogance, le mépris, une acculturation dramatique, une bestialité onirique, tout un aréopage qui se sanctifie, se congratule, s'émerveille de sa médiocrité. Que l'on ne s'étonne donc de la bassesse qui y est lieu, de cette haine qui y ruisselle, une haine farouche pour tout ce qui ne lui ressemble pas et ne lui ressemblera jamais. Cette visibilité toutefois n'est pas risible en ses actes, comme on peut l'apprécier dans notre Nation, soumise à ses cloaques théurgiques, où la dictature du néant s'avance. Ses régimes instituant le pourrissement de notre civilisation s'ordonnent, là dans le législatif avec ses lois morbides, concernant la famille, avec le mariage gay, concernant l'Être Humain en instituant le genre et l'euthanasie, concernant notre Peuple avec l'institutionnalisation de la religion laïque. Ah la belle religion laïque que celle-ci ! Issue du mensonge, de la réécriture de l'histoire, de l'hystérie de la terreur, menant vers les limbes de la flagellation morbide, de la culpabilisation enseignée, instituant dans l'"éducation" les miasmes de la débilité, celle de l'accroire, de la superstition, de l'obscurantisme le plus total, qui mené par cinq cents mots demain, inconscience, se dirigera vers son accomplissement le plus barbare, celui de l'esclavage soumis envers l'usure et ses portes faix. Et que l'on ne s'étonne lorsqu'on a été nourri par cette insanité et ses exactions qui se veulent triomphes, la liquidation de l'église catholique allant jusqu'au déterrement de ses nonnes, notamment en Espagne en 1936, pour les voir empalées sous les applaudissements de toute la polymorphie de la racaille de cette terre, au génocide du Peuple de la Russie à partir de 1917, puis à celui du Peuple Chinois à partir de 1945, par les mêmes extrémistes, sans oublier les Pays de l'Est ni une bonne partie de l'Asie. Le goulag est une invention de l'extrême gauche, et les camps d'exterminations de son petit frère en socialisme, le nazisme, qui se retrouvent aujourd'hui confondus dans le mondial socialisme, si bien défendu par notre gouvernance ! Ainsi, il lui conviendrait de cesser de faire accroire sur les existences de ces extrêmes qui se trouvent de facto manipulées par elle-même, réseaux terroristes d'état qu'elle acclimate et sort de ses cercles noirs lorsqu'elle a besoin de voir les uns les autres se réfugier dans son giron. Et l'on s'étonne que cette gouvernance puisse armer le terrorisme en Syrie qui tue nos soldats au Mali ! Qu'il invente l'utilisation du gaz sarin par la gouvernance syrienne alors que l'ONU a émis de très fortes réserves compte tenu de la fourniture de gaz sarin aux mercenaires, via la Turquie, qui tuent, violent, découpent, tronçonnent, décapitent, mutilent, se livrent à l'anthropophagie, comme ils s'en vantent sur les films qu'ils diffusent sans discontinuer, que bien entendu le public ne voit pas. Peu importe à notre "gouvernance" du moment qu'elle puisse faire œuvre subversive tant à l'intérieur, qu'à l'extérieur, son but étant la désintégration de tout ce qui est, afin que le règne de l'usure arrive. Il n'y a que les aveugles pour ne pas voir cette haine en action, cette haine de la civilisation, cette haine de la spiritualité, cette haine de la culture, cette haine de l'ordre naturel, de l'ordre d'une République qui élève l'Être Humain, la famille, le Peuple, la Nation, les Races, l'Humanité, toutes haines confondues dont on voit le résultat : un monde dictatorial qui s'instaure, une Nation qui n'en porte plus le nom, éperdue dans les labiales dissonances de la prostitution à l'usure. Regardez ces péripatéticiennes et péripatéticiens de la Grande loge féminine, du Grand Orient, du Bilderberg, allant se faire donner leurs ordres par les fabiens, toute cette domesticité qui peuple notre État, qu'on nous vend comme des marques de savonnettes, se sachant impopulaires, s'appuyant sur le communautarisme pour survivre, violant notre Nation par apport exogène, afin de leur apporter quelques voix, découpant à qui mieux mieux électoralement pour survivre encore, dans ces deux partis du néant qui se glorifient, ne représentant cette Nation que par déguisement, mensonge, et duplicité. Regardez-les s'agiter comme il se doit lorsque l'un des leurs est touché, non-lieu pour les uns, hurlements bestiaux pour les autres attaqués par leurs troupes de terroristes, regardez-moi cette ménagerie en marche vers le gouffre, le gouffre ahurissant sur lequel, avec les millions de milliards indus représentés par les intérêts des usuriers, bien cachés dans les paradis fiscaux, ils escomptent établir leur "république" universelle ! Ne vous leurrez pas, les crises sont manipulées tout autant que le grand guignol politique auquel il est soumis, afin d'assécher la vitalité des Peuples, masquées par cette atrophie mentale dénommée le socialisme que des mains sanglantes et perverses servent afin de semer l'ignorance comme le mensonge, qui ne sont là que pour masquer ses crimes dont ils se défendent par cette singularité initiant la décadence : responsable mais pas coupable ! On pourrait s'amuser de voir cela si cela ne touchait aucun Peuple, dont le nôtre connaît l'horreur comme la bassesse. Le pire est à venir, la surveillance de tout un chacun, la manipulation comme on peut le voir avec le gaz sarin, où un Prix Nobel de la Paix prend fait et cause pour le mensonge ! Comme son prédécesseur pour l'Irak et ses prétendues armes de destruction massive. C'en est risible, mais si cela détermine une guerre en Syrie, il convient alors de refuser de la faire, faire tout ce qui est légal pour empêcher d'aller se faire tuer ce qu'il nous reste d'armée, démantelée et investie par la subversion, comme l'était l'armée espagnole en 1936, dans cette Nation où nous n'avons rien à faire. Cette boucherie ne l'oublions jamais, si elle se manifeste, sera le fait des banquiers internationaux qui ne veulent pour étalon pétrolifère que le dollar. Kadhafi en a subi les frais, ne l'oublions jamais, lui qui voulait un étalon or. N'oublions pas encore que la FED qui émet la monnaie aux États Unis n'appartient pas au Peuple Américain, mais depuis sa création illicite en 1913 aux banquiers internationaux, qui ne veulent pas perdre leurs investissements et déploieront comme ils l'ont toujours fait, des guerres ignobles, des génocides sans fin, afin de préserver leur droit de cuissage sur l'Humanité, représenté par les intérêts qu'ils prélèvent, dans un abus total sur les peuples qui sont leurs esclaves. Les agents de la subversion sont à leurs ordres et tout un chacun pourra les reconnaître dans leurs actes, et les éradiquer de leurs votes futurs. Qu'on ne se leurre, la survie de l'Humanité est actuellement mise en jeu par l'atrophie, qui n'hésitera pas à déclencher cette troisième guerre mondiale qui vient afin de conserver ses acquis. Cette guerre va dans le sens de leurs intérêts afin d'asservir d'une manière plus prégnante l'Humanité dont les genres seront pucés comme des animaux pour les servir dans le cadre de ce nouvel ordre mondial sur lequel ils régneront sans jamais apparaître, comme ils le font actuellement. Il est temps que les Peuples se réveillent, et marchent comme un seul homme pour délivrer l'humanité de cette errance ! Que l'on ne croit que cela ne soit si difficile. La résistance commence avec l'identification des leviers de leur subversion, ensuite par la restitution de la Démocratie en chaque Nation en ne votant pour aucun des agents identifiés de la subversion, francs-maçons déviants, petits esclaves de think tank déviante, de sociétés de pensées subversives, ensuite par entrisme dans le parti janusien umps, totalement inféodé, entrisme conjoint en masse dans la franc-maçonnerie déviante, think tank exogènes et endogènes, entrisme total dans les grands corps de l'état, afin de reprendre le pouvoir total de notre Nation par phagocytation globale. Ceci ne sera l'œuvre que du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple, s'il n'est soumis à la déchéance qui le ronge. Ceci est vrai pour chaque Nation qui se respecte. Il est rassurant de voir que la jeunesse mondiale ne se laisse prendre à cette prostitution de l'esprit qu'est la subversion, qu'elle a parfaitement assimilé les mensonges d'états comme les éducations tronquées, la réécriture de l'histoire, ce révisionnisme qui cache cent cinquante millions de morts et leurs bourreaux, toute cette déliquescence de la consommation en son obsolescence programmée, et en ce qui concerne la nourriture, avariée, et en ce qui concerne l'air qu'elle respire, avarié ce dû aux déversements continus de baryum, d'aluminium, de titane, et l'eau qu'elle boit, avariée ce dû à l'addition de fluorine, toutes matières tendant à faire perdre la motricité, la cognition, la raison, permettant ainsi en dehors des phénomènes électromagnétiques gérés, de rendre passive, amorphe, toute population, acceptant ainsi sa mise en esclavage. La jeunesse ne se réveille pas, elle est éveillée et non prostrée devant les téléviseurs et les radios qui déversent leurs débilités à longueur de journée, pour s'assurer la maîtrise des masses. Ce qu'il convient pour qu'elle se sorte de cette impasse c'est d'agir comme précité et conjointement pénétrer le monde du travail avec la même résolution, en prenant le pouvoir dans chaque société civile et privée, avec les armes qui sont celles de la subversion elle-même, l'hypocrisie, l'apparence de la duplicité. On ne combat cette hydre à cent têtes qu'en s'inspirant de ses méthodes, et lorsque le pouvoir aura été repris dans la banque des règlements internationaux, le tour sera joué, la destitution de l'usure et de son pouvoir pourra commencer. La force de ce mouvement est celle de l’inconnu pour les pouvoirs en place. Il n’y a ici de place pour un fichage, un repérage, chaque Être Humain, je parle des Êtres Humains et non pas des choses qui se complaisent dans le genre, étant fer de lance de cette action, sans besoin d’appartenir, sans besoin de dépendance, sans besoin d’aller hurler dans des réunions politiques hilarantes, car œuvrant dans le silence absolu, n’ayant absolument pas besoin de se rencontrer pour se reconnaître, partout et en tout, avec pour seul but la reprise du pouvoir partout où il se trouve, afin de rendre aux Peuples, à l’Humanité, leur pérennité dans l’élévation, et déconstruire tout ce qui leur nuit jusqu’à la dernière pierre. Il ne s’agit ici de révolution mais de contre-révolution naturelle, ordonnée, disciplinaire, culturel, spirituel, face au phasme qui veut se greffer tel un virus sur le corps de l’Humanité., un phasme représenté par à peine deux millions de personnes à travers ce monde, que l’on étudiera globalement afin d’en défaire la morgue et l’atrophie, ces deux mamelles nées de croyances délétères qu’il existerait une Race atavique supérieure à une autre. Seules existent les Races de l’Esprit, dont elle ne dépend pas, et les Races de l’Esprit détruiront totalement son atrophie, qu’elle ne se trompe ! N’imaginons un seul instant que la subversion ait pourri toutes les Nations, toutes les Institutions, tous les corps des États, ce n’est pas le cas. Sa fragilité réside dans ses appartenances, et ses appartenances sont parfaitement reconnues, de fait, elle peut hurler à la mort contre l’Être Humain, il est trop tard pour elle, son golem ne sera pas l’apothéose de l’Humanité. Que chacun suive les préceptes édictés ci-dessus, et je peux vous garantir, qu’aucune société de pensées, qu’aucune loge maçonnique, qu’aucun think tank, qu’aucun parti politique, dévoués à la subversion, ne s’en relèvera sous moins de dix ans. Ce monde appartient à l’Humanité, en sa diversité, ses Races, ses Peuples, ses Nations, et en aucun cas à l’usure et quelques sectes dévouées à son outil, la subversion. Nous conseillons à tout un chacun de se référer à l’article du journal Le Figaro du 12 septembre 2012 pour voir à quel degré d’appartenances se situent les membres du Gouvernement, quasiment dans sa presque totalité et aux postes clés, ainsi que reconnaître l’insinuation au Sénat, à l’Assemblée Nationale, dans les collectivités locales, liste à parfaire, de la secte du Grand Orient, pour voir qu’il est temps de se redresser et non plus plier sous le joug devant cette anomalie historique, un anachronisme qui pourrit l’Europe des Nations, et l’Europe elle-même qui demain se situera au niveau des internations les plus pauvres de notre petite terre si elle continue ses méfaits. À l’heure où l’Asie se réveille, où l’Eurasie se constitue, où les États Unis poursuivent leur conquête, regardez donc cette chose, cette « europe » enlisée dans le brouet de la maçonnerie déviante, dans sa prosternation à l’usure, et analysez chaque branche, et chaque représentant de ces branches au sein de ce que l’on appelle la communauté européenne, vous n’y trouverez actuellement que des représentants de la secte précitée, ainsi que des dépendances au Bilderberg, à la Fabian Society, tout un aréopage qui ne fait pas la politique des Nations Européennes, mais la politique de l’usure qui d’ailleurs trône dans l’enceinte même du Parlement dans un Parlement qui se cache, marchands du Temple qu’il convient de chasser par une prise de conscience globale afin que l’Europe des Nations existe. Voici le nouvel objectif que doit se fixer l’un l’autre, notamment dans nos Nations Européennes totalement soumises et perverties par les sectes qui y dominent. Cela se fera sans les extrêmes et dans la pure égalité de la Démocratie conchiée par la subversion et ses outils, n’en déplaise, par les voies du suffrage universel qui renverront les pitoyables errants, domestiques, et paillassons de l’usure à leurs chères études. Cela n’est qu’une question d’information, et l’information, désolé, désormais aucun pouvoir ne la possède, et cette information circule à la vitesse de la lumière actuellement, et nous pouvons en remercier l’Armée Américaine, qui par le don d’Internet une nouvelle fois permettra à l’Humanité de survivre à la folie des extrêmes, le national-socialisme, le communisme, petits frères du socialisme qui voudrait gouverner ce monde, dont la France aujourd’hui est le sujet enchaîné, gazé, raflé, arrêté arbitrairement, soumis à une dictature bolchevique des plus purulentes, comme nombre d’autres Nations à travers ce monde. À tout un chacun de se libérer de ces chaînes, dans la légalité absolue, la voix des Peuples doit s’élever et purifier ce monde par son génie, qui toujours su se défaire de la décadence, de l’anachronisme, de la perversion, de la dénature. Ce temps vient, et n’en déplaise, il ne prend pas visage de l’extrémisme, qui est le propre de la subversion, du nihilisme, et de ceux qui le manipulent, mais bien celui de la Démocratie la plus pure, la plus ordonnée, qui ne doit trouver en ses femmes et hommes liges que celles et ceux qui représentent la capacité et non la médiocrité, que celles et ceux qui ne sont en dépendances d’une secte quelconque, mais qui représentent le Peuple, qui sont élus en connaissance de leur intégrité par le Peuple et qui se battent pour le Peuple, et non pour la barbarie de l’anachronisme le plus hideux qu’ait connue notre Planète.



Contre-Pouvoir
 

Reprise du pouvoir

 
  

Notre Nation tombe sous le couperet du bolchevisme le plus abject. Dans notre Pays, les arrestations comme les détentions arbitraires se cumulent, le droit de manifester est bafoué, le droit de s’exprimer encore plus, bâillonné par la pensée unique de la dialectique matérialiste. Le mensonge y est roi au nom de prétentions qui ne ressortent pas de la cause de notre Nation, cette invention d’utilisation du gaz sarin par un gouvernement qui combat le terrorisme, en est le vivant exemple, une honte pour la France ! Et couronnement de cette déliquescence de notre État, les ordres reçus par cette communauté Européenne de ne pas voir limiter les flux exogènes, qui seront bien entendu acceptés par la gouvernance actuelle. Il est plus que temps pour tout un chacun de comprendre qu’il est dans une dictature de fait et non de droit, que notre Nation est l’objet d’un coup d’État par le Grand Orient et ses féaux, qu’il n’y a là qu’une centaine de mille de sa soldatesque qui impose à la majorité de notre Peuple ses lois iniques. Notre Civilisation est en danger de mort, et seul le Peuple de France en ses votes pourra bouter hors des pouvoirs les agents à la solde de sa destruction. La Tcheka est maîtresse de notre sol, en surveillance accrue de tout réveil nationaliste, fichant, espionnant, écoutant, comme la Stasi en son temps, nos militaires partent guerroyer pour des causes qui n’appartiennent à notre honneur et encore moins à notre courage, là en Syrie, dans ce marais des tueurs nés que nous entraînons, que nous armons, armes qui se retournent contre nos forces au Mali, là dans cette audace de faire accroire que le Peuple doit être soumis aux directives du grand Orient, à ses théories de genre, menant vers la pédophilie dont les scandales éclaboussent petit à petit les impétrants très haut placés dans les gouvernances qui protègent cette hérésie, à ses théories issue du malthusianisme enfantées par la décadence de l’Esprit, qui voient déjà s’implanter des salles pour que la jeunesse se tue en se droguant, là dans cet espionnage intérieur mené avec la barbarie la plus extrême, voyant des adolescents privés du droit de marcher dans la rue, de manifester, privés de liberté sans la moindre aide d’un avocat, voyant ce jour suite à la mort d’un jeune embrigadé par les théurgies bolcheviques payées par la gouvernance, tous les mouvements de type nationalistes, dont certains sont encadrés par la police d’État, se voir arrêtés, sans la moindre cause avec l’agression préméditée du bolchevisme le plus dangereux qui soit à l’encontre de certains de leurs membres, voyant la racine de ce Grand Orient demander la dissolution du seul mouvement National de notre Nation au motif précité ! La France rentre dans la déshérence intellectuelle, et l’illumination la plus noire qui soit, ayant fait ses preuves dans tous les pays soumis au bolchevisme, la Russie, les Pays de l’Est. Il convient d’en prendre bien conscience, l’hérésie mondiale socialiste est en marche et en ordre de bataille pour anéantir notre Nation, notre France, notre Pays, et est prête à tout pour briser l’élan magistral de notre Peuple que l’on a vu manifester lors de la marche contre le mariage gay, qui est par définition le socle permettant la destruction totale de la famille, donc des racines humaines. Prête à tout, et je suis certain que dans certains esprits rôde l’attentat sous faux drapeau, pour nous faire entrer en guerre contre la Syrie, et je suis certain que la manipulation de certains groupes nihilistes qui s’affichent d’extrême droite, armés, payés par la même gouvernance au même titre que leur extrême gauche, tout leurre pour faire accroire, va se déchaîner pour qu’une forme de loi martiale soit instaurée dans notre Nation, loi qui permettra de taire les combattants démocratiques qui se battent pour la Liberté, cette Liberté aujourd’hui qui disparaît à la vitesse de la lumière sous le joug de ce Kominterm qui rugit dans les loges inverses. Mettons en garde tout un chacun contre les actions de cette gouvernance à l’encontre de notre Peuple qui n’est pas représenté, mais violé par une maçonnerie déviante, mettons en garde tout un chacun qui doit s’il appartient à un quelconque mouvement, se dissoudre dans la masse afin de mieux opérer et signifier le recouvrement des libertés publiques, par un vote salutaire, le vote des mouvements nationalistes, qui seuls pourront abstraire cette aberration qui tient la France entre ses griffes, sous les ordres de la luxure européenne, elle-même aux ordres de ce Bilderberg totalement inféodé à la Fabian society. Ne voit-on pas d’ailleurs, l’autre face de Janus inscrit dans l’Ump participer à sa réunion annuelle pour se faire adouber et demain se présenter devant les Françaises et les Français ignorants, comme la solution moyenne qui, dans le mensonge absolu, la traîtrise totale – on l’a vu avec le précédent Président qui contre la nature même du vote des Françaises et des Français rejetant cette constitution de nains européens, a fixé dans l’autorité un mini-traité qui est l’image de la précédente – viendra donc se présenter devant le Peuple de France, et auquel le Peuple de France ne donnera aucune voix. N’oubliez pas que les armes de la Démocratie, du vote, sont bien plus puissantes que toute dictature, et c’est par la Démocratie que nous réduirons les prétentions de cette horreur sans nom qui s’inscrit dans la subversion la plus totale qui se veut régir notre Nation. La subversion a déclaré la guerre à la Tradition, - il est amusant de constater que cette gouvernance reconnaît le droit au Japon d’exister en tant que Nation en respect de ses traditions, mais en aucun cas la France - mais la subversion ne vaincra pas, les armes intellectuelles, les armes spirituelles, les armes politiques, dont dispose la Tradition sont bien plus puissantes que son errance, qu’elle le veuille où non. Son totalitarisme, sa dictature de fait ne passeront pas, car le Peuple de France a ceci de particulier, c’est que lorsqu’on touche à la vitalité, à l’énergie de sa Nation, il se révolte. Cette révolte, qu’attend la subversion par les armes et autres, et elle attendra bien longtemps ce genre de manifestation, car cette révolte passera par les urnes par la dénonciation systématique de tout ce qui appartient à la franc-maçonnerie déviante, de tout ce qui sert la franc-maçonnerie et non la France, de tout ce qui sert les think tank et non la France, par un rejet massif et définitif des prétentions de la subversion via ses leviers. Il n’y aura pas la guerre civile, que souhaite cette gouvernance, l’alliance irréversible des nationaux traditionalistes avec l’islam modéré dans notre Nation permettant d’éradiquer cette logique qui sous-tend l’instauration de la terreur, l’emprisonnement massif, et la liquidation de celles et de ceux qui sont traditionalistes. Ne croyez un seul instant que cela ne puisse se faire par ce terrorisme intellectuel qui veut tout broyer sur son passage pour accomplir sa religion de l’hominien, qui dans l’échelle du singe de un à cent, ne pourra se qualifier que de un, esclave parfait que l’on violentera comme on le voudra, voyant ses enfants esclaves sexuels des dépravés – dont certaines théories religieuses admettent que tout un chacun peut sodomiser un enfant jusqu’à l’âge de neuf ans afin d’obtenir l’immortalité et encouragent bien entendu cette dépravation - qui ce jour conditionnent une bonne partie des institutions, voyant ses enfants donneurs d’organes sans leur consentement, pour sauver l’infamie, - savez-vous que 1600 enfants disparaissent annuellement dans notre Nation, 800 en interne, 800 aux frontières, que deviennent-ils ? - Voyant les mères, pardon le parent dans cette société de mort, en devoir d’avorter afin que les résidus de fœtus servent de cosmétiques et que les cellules fraîches sans ordonnance puissent être consommées par les esclavagistes, voyant les pères, pardon les parents dans cette société inverse, en devoir d’être sodomisé dès le plus jeune âge afin de complaire à l’état de fait et que l’homosexualité ne soit plus une vague mais un tsunami, voyant les parents accepter leur euthanasie sans broncher dès lors qu’ils ne sont plus productifs, voyant des guerres d’anéantissements de populations entières qui ne se signeraient pas devant la sainte usure, voyant le califat au-dessus du califat gouverner ce monde dans l’instauration de l’esclavagisme le plus purulent qui soit, dominant des camps de concentration à l’échelle des Nations, où les fers seront les médiatiques errances, où les barreaux seront les complaisances sexuelles, où les prisons seront nourries par le mensonge organisé, l’acculturation signifiée, - chaque hominien ne disposant plus que de cinq cents mots pour s’exprimer dans un jargon anglophone dépourvu de toute nuance, etc, etc… Ne croyez un seul instant que cela ne soit pas le rêve de cette maçonnerie de la destruction qui aujourd’hui règne en maîtresse sur notre Nation sans que le Peuple en soit le moins du monde conscient. Il est temps de mettre un frein magistral à cette dictature de fait, qui défend les droits de l’homme, cela fait bien rire, à croire qu’il existe des animaux et des hommes, puisque ceux qui n’ont pas droit aux droits de l’homme, ce jour font partie de la majorité en France, donc considérés en leurs existants biologiques comme des animaux, cqfd. Les animaux ont un QI bien plus supérieur à celui de l’hominien classé 1 dans l’échelle du singe. En conséquence, il ne devrait pas être encore trop difficile de se séparer de l’ivraie qui se veut gouvernance mondiale. Le génocide de la pensée n’a pas eu lieu, que se le disent tous les troupeaux qui s’agglutinent dans la subversion, les projets « Messie » initiés après guerre pour rendre l’hominien docile face à la dictature quelle qu’elle soit, les harangues de l’Institut Tavistock qui forment les gouvernants à la mise en cellule capitonnée des masses, ne tiennent en aucun cas compte de la réalité, cette réalité qui malgré le fourvoiement, toujours et toujours s’exprimera pour dénoncer l’intolérable intolérance de l’atrophie qui se veut maîtresse de ce monde, et combattra pour la Liberté, la Liberté des Êtres Humains où qu’ils soient, de quelques Races, et oui les Races existent et heureusement, car elles sont complémentaires les unes des autres et nécessaires à l’accomplissement de l’Humanité, à laquelle ils appartiennent, de quelques Nations, et oui les Nations sont les pierres indivisibles qui permettent de dresser l’édifice de la réalité de ce monde, ce gouvernement naturel qui est celui du conseil et qui n’est pas celui des marchands, à laquelle ils sont liés par le sang, de quelques familles naturelles, et oui la famille est la clé de voûte des civilisations en leurs racines qui repoussent le chiendent de la terre et font fleurir dans la diversité l’élévation humaine, à laquelle ils sont voués. Il ne faut accroire, la ferme des animaux n’existe que dans la pensée atrophiée de l’incapacité, cette incapacité qui aujourd’hui œuvre pour la destruction en tous lieux et en notre France, activant avec formalisme le génocide physique de sa population par le viol systémique de son sang par apport démentiel exogène, le viol monétaire de ses flux financiers en ouvrant large ces flux à tout ce qui est exogène, le viol mental de sa réalité en lui imposant la destruction de ses racines, le viol physique en voulant lui dérober sa qualité Humaine en sa destinée biologique qui est celle de la Femme et de l’Homme qui sont complémentaires et non dans la désintégration des bututs vides de conscience ordonnée à la clameur des rites du satanisme le plus incongru. Les animaux donc ayant un Qi supérieur à l’hominien, doivent savoir qu’ils ont tout loisir de reprendre le pouvoir dans ce bourbier devenu de notre Nation, non point en manifestant, mais bien en insinuant toutes les sociétés de pensées, toutes les loges maçonniques, tous les corps de l’État, la Police, la Justice, l’Exécutif, afin d’en détruire la subversion et ses agents, par une reprise nominale du pouvoir, un pouvoir naturel, qui n’a rien à voir avec la médiocrité mais bien tout de la capacité, un pouvoir en provenance du Peuple, pour le Peuple et par le Peuple, régit. Cela n’est pas un rêve, cela doit faire l’objet, et notamment par la jeunesse – qui ne doit pas se laisser influencer par les théories nihilistes issues d’esprits totalement atrophiés, guidés par la folie et la démence, qui voit certains d’entre eux s’unir à des causes qu’ils croient fertiles alors qu’encadrés par les hordes noires des pouvoirs, ils ne sont que des instruments de la subversion qui se sert de sa main droite dans l’extrême droite, et de sa main gauche dans l’extrême gauche, pour attiser la haine et le soupçon, la culpabilité et la flagellation – notamment donc par la jeunesse qui doit entrer dans tous lieux, dans toutes formalités de la subversion, y compris dans son parti d’élection, le parti socialiste, afin d’en détruire les disproportions, les accentuations, et en faire ce qu’est devenu le parti communiste, un parti négligeable, sans intérêt, car moissonneur de la mort en tant que petit frère du socialisme, ayant derrière lui cent cinquante millions de morts qui demandent des comptes et que bien entendu le masque national-socialiste, petite main droite de la subversion, ne permet pas de mettre en évidence. Celles et ceux qui auront compris que c’est par l’entrisme, au même titre que les macrophages qui défendent notre sang dans notre organisme, que nous détruirons la subversion, auront compris que là est le lieu, là est le lien de la désintégration de tout ce qui pourrit nos civilisations depuis plus de trois cents ans. Je le dis donc aux jeunes, entrez dans le PS, entrez dans l’Ump, entrez dans le parti des gauches, et prenez le pouvoir, formez bloc, entrez en masse, et cette masse en deviendra le pouvoir réel qui immolera la subversion. Il n’y a pas de partis en France, il n’y a que des ectoplasmes dirigés par la même main, celle de l’usure, donc agissez en conséquence, ne soyez pas mille mais des millions à pénétrer ces fantômes afin de les réduire à néant, et porter ainsi le flambeau de la délivrance de notre Nation. L’évolution et non la « révolution qui se mord la queue » doit être votre participe, et face au néant, la nature a horreur du vide, prenez la mesure de la situation, vous êtes le pouvoir naturel, et cela convient aussi bien à la jeunesse qu’à la population Française. Si vous investissez tout, avec le même esprit que celui de rendre à la Tradition Française sa vertu, par un entrisme global, en l’espace de quelques années tomberont comme des feuilles mortes les leviers de la subversion tant dans la franc-maçonnerie, que dans les asiles politiques qui sont ses doigts. Il n’y a pas de demi-mesure, il y a des actes qui sont bien plus pertinents que ceux de manifestations où l’on voit les jeux du pouvoir noir guider la destruction par l’intermédiaire de ses extrêmes qu’il manipule avec la seule espérance de voir se dresser le Peuple contre son ignominie, s’assurant par l’armement des banlieues, la rhétorique d’une armée qui n’en est plus une, le droit d’imposer le silence sur la réalité pour formaliser sa virtualité. Face au coup d’État dont la France est victime, voici la solution la plus déterminante, les autres ne sont qu’œuvres qui permettront à la subversion de s’en enrichir. Les partis de la Nation sont considérés comme hors la loi, alors investissez tous les partis, dans l’hypocrisie la plus absolue, l’arme favorite de cette géhenne. Soyez des millions au parti socialiste, des millions à l’UMP, des millions au parti de gauche, des millions dans le Grand Orient, et prenez en le pouvoir total. Voici l’arme décisive qui permettra d’évacuer la subversion et sa déliquescence mortelle. Le pouvoir n’appartient à personne, et le Peuple lorsqu’il est soumis au joug le plus désastreux qui soit, advenant la répression, la détention arbitraire, l’utilisation de nos forces de polices pour des rafles touchant les endogènes, telles celles qui ont touché les Françaises et les Français de confession juive pendant la guerre de 1939/1945, des familles entières, pour le gazage d’enfants, pour la manipulation de groupuscules d’extrême droite comme d’extrême gauche afin d’apeurer les populations, l’utilisation du pouvoir pour attraire par le mensonge le plus extrême l’empathie du Peuple afin de coordonner une action envers un gouvernement qui se bat contre le terrorisme, le Peuple doit donc reprendre les commandes de son destin. Et cette reprise de ces commandes, contrairement à tout ce que l’on peut penser réside dans la simplicité de l’entrisme en masse précité. Nous sommes la majorité en contrainte, la majorité doit donc investir totalement ce qui la contraint, les partis politiques, les institutions, la justice, la police, la franc-maçonnerie déviante, les think tank exogènes, les associations, etc, etc. Il y a là, la seule solution à envisager pour ne pas se retrouver au milieu d’une guerre civile attisée par les extrêmes manipulés par ce pouvoir qui montre sa véritable face, celle de la dictature qui s’autorise. La division est ce qui maintient au pouvoir la subversion, détruisons cette division en investissant totalement ses courroies. Ce sont donc par millions que tout un chacun doit investir ces partis nous guidant vers la mort spirituelle, intellectuelle, biologique, afin d’en éradiquer par une reprise de pouvoir naturel tous les virus qui en sont les arcanes. Le grand corps malade de la France s’auto-guérira par cette action d’envergure, si et si seulement, le Peuple de France en a le courage, et il l’a ce courage, ce courage de voir renaître sa Patrie, ce courage de voir renaître ses familles, ce courage de voir renaître son art de vivre, ce courage de voir renaître son économie en brisant le joug de l’usure, ce courage de voir renaître ses armées qui n’auront d’autres missions que celles de défendre nos frontières naturelles, ce courage de voir détruites les lois iniques qui l’empêchent de penser, ce courage de taire les communautarismes qui ne sont que sources de division, ce courage d’Être un Peuple et de porter la capacité au pouvoir par l’intermédiaire d’élections qui ne permettront en aucun cas à un quelconque impétrant lié à une secte de se voir propulsé dans la députation, dans la gouvernance, oui, le Peuple de France peut se libérer sans la moindre effusion verbale de ce carcan qui l’immobilise et veut le terrasser aux noms d’idéologies perverses nées de l’atrophie la plus purulente qui soit, celle du sida intellectuel né de la bassesse, de l’outrage, de la jalousie, de la haine, cette haine qui se voit si bien sur les visages de cette gouvernance de tout ce qui est de la nature profonde de notre Peuple, de notre Nation, de notre Civilisation. À chacun sa Voie, soit celle de l’esclavage consenti, soit celle de la victoire assurée par insinuation totale de tous les rouages des pouvoirs actuels, en roue libre devant l’inertie, manipulée par la flagellation, la contrition, la culpabilisation, qui permet un chemin vers une dictature bolchevique qu’aucune Française, comme aucun Français qui se respectent, n’autorisera.

 
 
 

Initiative Scientifique


Équation (Rectification)

 
  

Des coordonnées fractales par trois cent soixante degrés, les sphères passant de degrés en degrés sont les prolégomènes d'une réalité consciente dont les portiques permettant de passer d'une sphère à l'autre se situent aux pôles desdites sphères. Il n'y a rien là que de naturel dans la formalisation du mouvement qui est la pure création de l'attraction entre elles de ces sphères énergétiques induites initiant la gravitation et par-delà l'association, correspondances d'espace-temps qui vivent chacun leur mobilité. Ne prenons à la légère ce principe qui comprend en lui-même, en sa concaténation la reconnaissance quantique universelle de toute composition astrale. Nous pourrions penser que la formalisation de la Vie en cette désinence se correspond de degré en degré. Il n'en est rien, les quantas d'action ici se multiplient, ce qui dessine non pas un champ séquentiel de trois cent soixante radiations vivantes mais bien la multiplication de ce nombre par lui-même, chacun des degrés concernant s'auto-multipliant eux-mêmes dans les caractéristiques qui leur sont propres. Ce théorème conjugue l'historiographie des galaxies, des amas de galaxies, des superamas de galaxies, représentant un univers parmi les univers créés et qui continuent à se créer. Nonobstant cette parenté, ce théorème explique les possibilités infinies du champ d'action de la Vie, qui dans ces coordonnées développées autorise la perception de la multitude des univers et conjointement la préhension de cette multitude, conjointement elle met en valeur le potentiel de l'immanence qui en ses coordonnées conjoint par la transcendance permet à l'unité comme au nombre de déterminer les expansions comme les régénérations du flux vivant. Elle explique aussi les différentes rencontres exprimées dans les mondes qui se découvrent. Il n'y a ici que volition de la concordance entre l'immanence et la transcendance dont les effets induits sont opérandes de toutes déterminations, de l'unité comme de la quantité circonscrites dans un espace-temps dont ils doivent parcourir la mobilité avant que de s'initier à la motricité. Ainsi est l'équation universelle de la Vie qui dans la profusion de ses déterminations ne peut, en fonction des degrés d'évolution circonscrits, que s'épanouir, malgré la déperdition induite, elle-même recyclée. On retrouvera ici les principes des réincarnations qui ne s'instaurent dans le quanta espace-temps initié, mais parcourent les degrés temporels qui se suivent, sauf nécessité absolue déterminée. On remarquera ici que ce théorème donne explication, non seulement sur la rencontre de plusieurs mondes en l'épicentre d'un monde, mais aussi la rencontre de plusieurs mondes en provenance d'autres mondes. Ainsi dans la coordination de la cellule primale tripartite l'horizon fécond des recherches qui se doivent pour au-delà de la chronicité événementielle concaténer le temps par l'intermédiaire des champs contre gravitationnels en expansion de tores tripartis inverses en leur rotation, qui permettront non seulement l'exploration des univers épi centriques, mais bien aussi la multiplicité des univers créés, et au-delà atteindre le champ d'expansion nécessaire à la survie de l'humanité en son degré initié.

 


Initiative Philosophique


L’Esprit

  

Un est en Tout, Tout est en un. Le refus de cette évidence est le fer de lance du nihilisme. L’ouverture sur cette évidence qualifie notre capacité, dans ce passage à évoluer vers un degré de surconscience qui devrait être le fait de tout un chacun, que tout un chacun comprend en lui, mais que, par culture, par fanatisme religieux, il refuse aux Autres. La typologie en découle, il y a les aveugles qui s’enferment dans la matière brute, et qui ont besoin pour cela de convaincre, donc rejette toute forme de spiritualité, dénonçant ainsi leur caractéristique qui est celle du corps- âme, où l’âme se dissout dans le corps, le non-esprit dominant. Il y a les borgnes qui par totalitarisme, et par singularité se déterminent dans la matière en aspirant à la Spiritualité, corps-esprit, ou se déterminent dans une forme de la spiritualité (l’autoritarisme en matière religieuse en est la conséquence) en asservissant la matière, esprit-âme. Il convient de bien comprendre que ces deux caractéristiques précitées sont les plus violentes dans le déterminisme individuel, l’un accentuant sa corrélation en se définissant religion, l’autre accentuant sa corrélation en se définissant pouvoir temporel, les deux ne permettant à personne de prendre état de sa capacité de transcendance avec l’immanence. Enfin restent les éveillés qui ont pleine conscience de ce passage Temporel qu’ils vivent et doivent conquérir et maîtriser avant que de parcourir les étapes suivantes de leur singularité. La perception de tout un chacun vis-à-vis de la spiritualité que l’on peut définir comme la Tradition par excellence, est donc nuancée par cette typologie en laquelle il se fonde ou non, d’ailleurs. Il ne reste non pas à les oublier mais bien au contraire les élever à leur potentiel de transcendance par le cœur de l’unité de leur réalité, corps-esprit-âme, qui mène au chemin de l’universalité, et non de l’universalisme qui n’est qu’un isme parmi d’autres, et ne veut strictement rien dire. Il devient parfaitement évident que la Tradition devient donc l’objet de la tentative de sa destruction par celles et ceux qui ne ressortent de l’unité, mais de l’atrophie, née des typologies que l’on peut nommer, primitive, matérialiste, spiritualiste, qui caractérisent la subversion et le totalitarisme. Face à cette tentative de destruction de leurs vecteurs, l’important réside pour tout un chacun unifié en ses facettes, dans le cœur d’une avance imperturbable, ainsi que le don de ce que l’on maîtrise. Le regard de chacun étant notre regard, il nous appartient de l’élever afin qu’il bâtisse, construise, et non se laisse terrasser par l’ignorance et ses usurpations. Il convient de bien comprendre que l’égalité n’existe pas, ni dans le domaine temporel, ni dans le domaine spirituel, sinon en droits, malheureusement interprétés. Nier cela, c’est nier notre devoir de transcendance, et accepter l’inacceptable. Le « Nous » que nous sommes, Un en Tout, Tout en Un, dans sa correspondance transcendante se doit de hisser vers la spiritualité les facettes inégales et multiples de la Vie, et non simplement, comme le veut cette civilisation qui s’enfonce dans la matière brute, être spectateur. Être en la Vie, pour la Vie et par la Vie, c’est être acteur, si cela n’est, on aura perdu l’essence même de la concrétisation de la Vie en ce lieu et par ce temps, qui se doit exfoliation, rencontre de la transcendance tant de l’Être Humain que de l’ensemble des Êtres Humains de l’immanence. Le reste n’est que miroir d’accroire, geste stationnaire qui ne mène qu’au néant lorsque le néant domine. Lorsqu'on a dépassé la dualité, qui comme on le voit se dissout dans La Trinité naturelle, la liberté dans la construction devient infinie. Lorsqu'on n'a pas dépassé la dualité, la liberté dans la destruction est infinie. À chacun de choisir sa voie, sachant qu'en dernière extrémité, la nature même de la Vie revient à l'équilibre indissociable de l'harmonie. Ceci implique que le pouvoir trinitaire permet d’intégrer les dualités et les résorber. Le circuit qui s’inscrit actuellement de la déperdition de la famille est un exemple supérieur de la réalité de la force trinitaire sur la dualité négative qui se veut pouvoir. L'amour porte le désir du cœur, de l'esprit, de l'âme, et transcende par le corps sa vertu dans le don de lui-même à la personne aimée. La séparation du sexe du corps n'existe que dans la contrainte acquise par l'écorce religieuse, politique, philosophique. Le sexe n'a jamais été indépendant du corps et ne le sera jamais. Le corps manifeste son désir, tout est là question d'équilibre de la maîtrise de notre enveloppe en ce lieu, soit désignée pour le don à autrui, soit désignée pour le don à l'Être aimé, soit désigné aussi par le don à soi-même. L'Amour n'est donc pas dissociée du corps, mais un de ses éléments naturels qui non conditionné, mais équilibré devient porteur de toute embellie de la nature humaine, car promesse de pérennité. Cette pérennité, naturellement n’est assurée que par la rencontre d’une Femme et d’un Homme, cellules primordiales du Vivant. Le reste n’est qu’expérience de la virtualité, formalisation du néant qui se fabrique une destinée qui n’est que le reflet de la décadence la plus profonde, ici et en ce cas, détermination de destruction des civilisations, des Peuples, des Identités, des Races, pour fonder sur un magma le non-être par excellence, un golem manipulé et manipulable, jouet de la perversité et de ses illusions. On comprendra que le monde ne peut être porté par cette dégénérescence dont l’induction est la tyrannie, dont la métamorphose est la folie, dont la quintessence est la destruction. La réaction spontanée de l’équilibre face à la corruption des mœurs, qui est une atteinte virtuelle à l’ordre naturel, en cela démontre que la rémanence génétique issue des racines ordonnées et civilisées, biologiques, générées par une Histoire multimillénaire, tel un macrophage s’est attaquée avec détermination au virus pandémique injecté par l’atrophie duale. Cette réaction est d’autant plus intéressante, qu’elle dévoile que la sous-culture rémanente des typologies des atrophies n’a permis une atteinte quelconque de la rémanence génétique des racines confrontées à une loi génocidaire programmée de ladite rémanence. Cette rémanence n’est en aucun cas culturelle, elle est génétique, ce qui prouve encore une fois que la Nature dans sa recherche d’équilibre ici fonde les motivations de la Vie en ses différences, ses volutes, ses desseins et ses floralies. L’assise utopique de la programmation de la destruction de cette rémanence s’avoue vaine, et en conséquence relève pour se déterminer de la tyrannie. Cette tyrannie est là, palpable, présente, voyant l’incarcération de milliers de manifestants, le gazage d’enfants, la torture physique par brutalités inimaginables, violences d’agents de police commises sur tout un chacun, torture morale par rétention abusive, condamnation au nom de principes virtuels de jeunes gens, toutes formes engendrées par l’alliance d’une justice et d’une police intégrées dans le moteur même de la subversion par insinuation de leurs institutions par la subversion par l’intermédiaire de sectes aux ordres duals. D’ores et déjà, on comprendra que cette tyrannie est vouée à l’échec comme toute tyrannie, quel que soit son vocable dont les centaines de millions de morts demandent et obtiendront justice et réparation de l’atrophie, la Vie revenant toujours à l’équilibre et destituant tout ce qui se porte en faut à son encontre, dans un mouvement irréversible qui emporte tout sur son passage. Rien ni personne n’arrêtera ce pourquoi l’Être Humain est destiné, aucune censure, aucun emprisonnement, aucune chaîne, car sa pensée est au-delà de toutes ces triviales barbaries que fonde la subversion en sa tentative d’enfermer dans sa matière brute tout un chacun en l’invitant à s’y perdre. Car l’Esprit n’appartient ni au temps, ni à l’espace, et cet Esprit est éternel et toujours par-delà les vicissitudes sait interrompre le cours de la bestialité accouplée à l’inévitable dictature de la médiocrité qui la déploie, car l’Humain est au-delà de la bestialité. Il est couronnement de l’évolution et évolution, et non involution, ferment de toute cette subversion qui s’imagine pouvoir sur les Esprits, alors qu’elle ne les effleure pas, que jamais, elle ne pourra les désintégrer, car l’Esprit sème où il veut. Moteur de la tradition par excellence, il fulgure les temps et les sacralise et lorsque tombe le couperet de l’ignominie il surgit afin de porter son étendard qui n’est pas celui de l’affliction, mais bien au contraire de la lucidité la plus parfaite, malgré les fers qui peuvent parfois l’enchaîner. Les chaînes de la subversion ne dureront pas. Elles ont été brisées dans ses avatars idéologiques, et seront de nouveau brisées dans son mouroir qu’elle instaure dans notre Nation et de par ce monde. Acculturation et illettrisme sont ses permissivités, ses modalités de fonctionnement. Face à cela l’Esprit est là et tout un chacun doit s’en instruire afin de taire la prosternation, la flagellation, la bêtise, le mensonge, la duplicité, la traîtrise, la fourberie, l’hypocrisie, qui sont ses mamelles. Le temps n’a aucune importance dans la résorption de cette déliquescence, il vient, c’est tout. Ainsi que ne s’inquiète ceux qui sont dans les chaînes, arrêtés et condamnés arbitrairement par l’idéologie de la mort, elles ne sont rien, l’Esprit est là et rien ni personne ne pourra le détruire, car il est symbole de la liberté de conscience qui née de la Tradition perdure la Tradition malgré le chiendent qui cherche et cherchera en vain, à en décimer les racines. Et les générations qui viennent et viendront redécouvriront sa force inépuisable, inextinguible, tout juste enrobée de la fange bestiale pour que l’ignorance en soit, qu’il suffira tout simplement de nettoyer définitivement pour en faire luire l’immortelle essence, qui est celle de l’évolution Humaine en sa détermination de transcendance et non sa désertion de cette transcendance.



Initiative Littéraire


Sarin

***

 
 
Pièce en trois actes de Vincent Thierry
Texte sous © Patinet Thierri 2013
 
(Pour toute utilisation, quelle qu’elle soit, il convient d’en demander l’autorisation et les conditions à l’auteur, via mail tpatinet@wanadoo.fr)
 
 
Il est bien entendu que cette œuvre de fiction ne correspond à aucun personnage ayant existé ou pouvant exister, ni dans le passé, ni dans le présent, ni dans le futur, la pièce se jouant sur la planète Raté dans la Galaxie du Sarin.

***
 
Préambule.

 
La pièce se passe à huis clos, il y a là le Président Tulipe, le Ministre des affaires étrangères Falus, le Premier Ministre, Eho, le Ministre de l’intérieur Yagoda, Le représentant des services secrets, le Général Tank, et ses aides de camp, le Colonel Missile et le Capitaine Clairon, enfin la secrétaire personnelle de Tulipe, Mélinou.
Chacun s’affaire, le brouhaha des voix s’estompe, car le Colonel Vainqueur fait son apparition avec une masse imposante de documents qu’il a du mal à porter, et lentement, afin de ne pas faire tomber ses liasses, distribue près des protagonistes.
Les mains enfin libres, se servant d’un moniteur de rétro vision, il s’installe à son pupitre, attendant les ordres du Président pour initier la discussion top secret qui va se dérouler sous nos yeux.
Rappelons que la Patrie, Lénini, aimerait obtenir le Protectorat d’une Nation qui est en guerre contre le terrorisme, la Risie, que défend avec vaillance son Président le Chat hasard.
 

***
Acte I
***



Scène 1

 
Tulipe
 
Foutre de faisan et poil de pélican, cessez de parler un peu afin que nous écoutions Vainqueur, qui gouverne ici, enfin !
Falus
 
Oh Monsieur Le Président, mais c’est vous, et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que cela reste.
Tulipe
 
Cela reste ?
Falus
 
Oui, nous cherchons partout des terres sur lesquelles vous serez Roi, si un jour, malheureusement Lénini ne voulait plus de vous.
 
Eho
 
Mais voyons Falus, ce n’est pas bientôt fini, notre Président n’est pas prêt de partir, on se contrefout des sondages d’opinion, l’opinion c’est nous !
 
Yagoda
 
Nous y veillons !
 
Tulipe
 
Messieurs silence ! Vainqueur, venez-en au fait !
 
Vainqueur
 
Monsieur le Président, Messieurs les Ministres, Mon Général, comme vous le savez, nous avons comme nous l’avons fait depuis des décennies dans d’autres Pays, introduits en Risie tous les éléments de nos troupes étrangères formés par nos services secrets afin d’y semer une belle pagaille permettant de déstabiliser cette Nation. Le problème auquel nous nous heurtons aujourd’hui, c’est que loin de faire l’unanimité comme pour les autres Nations, nous nous heurtons à l’Oursie, et à la Chinie qui ne veulent en aucun cas que nous triomphons de cette gouvernance naturelle en Risie afin d’y implanter notre Protectorat pour hisser ainsi l’Isbouie au premier rang des Nations de l’Orient.
 
Tulipe
 
Mais je ne comprends pas ! Nous avons la bombe nucléaire, et pourrions la faire-valoir près de l’Oursie et la Chinie ?
 
Tank
 
Monsieur le Président, sauf votre respect, c’est une arme de dissuasion, et non d’utilisation, et que ferions-nous d’une terre lavée à l’uranium ?
 
Tulipe
 
Ah bon, pourtant j’avais bien envie d’essayer, je voudrais jouer comme en Amériquie avec les petits boutons, vous savez, les drones qui, pshitt, éliminent les terroristes. Mon homologue le fait régulièrement et cela lui fait du bien, moi je crois que cela me ferait du bien, et rappelez-vous ! Je suis un Roi au Malou !
 
Tank
 
Monsieur le Président, on ne peut jouer impunément avec le feu, et puis pensez à toutes nos troupes qui sont en Risie ! Vous ne voulez pas les vitrifier ?
Tulipe
 
Non… Euh… Non.
 
Yagoda
 
Moi j’aimerais bien, de bons drones contre ces manifestations qui dérangent nos plans, humm…
 
Falus
 
Oui, mais tout cela n’arrange pas nos affaires. Pour l’instant, à part la livraison des armes à nos tueurs, nous n’avançons pas d’un pouce, et la Risie sous les ordres de son Président le Chat Hasard, reprends du terrain…
 
Tulipe
 
Bon, bon, alors que nous reste-t-il pour nous sortir de cette impasse ?
 
Falus
 
La guerre, Monsieur le Président, une bonne guerre dans laquelle nous entraînerons tous les pays de la Ropa. Ils ne diront rien, je vous le promets, nous les tenons par les intérêts, et puis quelle bonne aubaine que de voir l’armée de la Ropa en action, sans l’aide de quiconque, une bonne guerre !
 
Tank
 
Monsieur le Ministre, vous oubliez que nous ne sommes pas en guerre avec la Risie.
 
Falus
 
Ah oui, c’est vrai, je l’avais oublié.
 
Eho
 
Tout cela ne nous mène à rien. Monsieur le Président, je ne sais pas très bien où vous voulez aller, mais je crois que nous sommes devant un écueil.
 
Tulipe
 
Mais foutre de faisan et poil de pélican, vous êtes là pourquoi ? J’ai réussi à être le roi du Malou ! Je veux être le roi de la Risie ! Pensez les délices de l’Orient pour ma chère et bien aimée. Seriez-vous des incapables ! Mon nom doit rester dans l’Histoire !
 
Yagoda
 
Si je peux me permettre, Monsieur le Président, je ne sais pas si le Peuple de notre Pays sera d’accord avec votre prétention, noblement justifiée.
 
Tulipe
 
Mais le Peuple, le Peuple, on n’en a rien à foutre, et puis c’est votre boulot Yagoda de le museler, de l’enfermer, de le goulaguer, moi j’ai autre chose à faire que de m’occuper de cette souche sans intérêt. Non, moi, je dois avoir ma bonne gue guerre comme mon prédécesseur, Causie ! Mélinou, apportez-nous du thé et du café, car nous ne sommes pas sortis de l’auberge avec cette bande d’incapables !...


 

Universum VI

Forum X
(2013-2014)
 
5 Initiative Métapolitique

7 Face au néant
21 L’Action immédiate
31 Guerre totale
37 La vague se lève
47 L’usurpation
61 Le mur de la subversion
77 La haine de la subversion
97 Le réveil
111 Meilleurs Vœux 2014
121 Au fil de l’eau
133 La guerre intellectuelle
 
149 Initiative Politique

151 Les extrêmes
161 Miroir de ce monde
171 Avertissement
173 La Tcheka
183 Mouvances
197 Nouvelles
213 Elysium
225 Vers la guerre mondiale
239 Le mensonge
249 L’injure
263 L’injure 2
277 L’abomination
289 Bis repetita
301 La Liberté ou l’esclavage
311 Contre Révolution
327 La dictature en action
371 Lobotomisation
 
387 Contre-Pouvoir

389 Reprise du Pouvoir
399 De la Dictature
409 La France dans la boue
441 Liens Links ré information
471 La plaie
481 Héros de la subversion
489 La bête innommable
513 Le génocide du Peuple de France
527 Patiente
529 La Tyrannie
545 Ré information
565 Sursaut
577 Vers la Rafle à Paris du 26/01/2014
 
591 Initiative Scientifique

593 Équation (rectification)
595 Science-fiction Science ?
 
599 Initiative Philosophique

601 L’Esprit
607 Actions
 
615 Initiative Littéraire

617 Le sarin
665 Quand
669 Nuages
673 Sur l’horizon
675 Éphémère
679 Réquisitoire
683 Éveilleurs
685 La Vie à profusion
699 Icare productivité
717 Sagesse
 
725 Table

  

Vincent Thierry
France, Sèvres, Saint Palais, La Rochelle
Le 03/02/2014



RETOUR