VENTS DU PRESENT



vENTS DU PRESENT

 © PATINET THIERRI ERIC


 

CHANT OISEAU


L'oiseau vole, il plisse ses ailes aux clairs nuages de l'au-delà, Magnifique, il mène sa troupe vers le cercle de la Terre…
 
Cercle de la Terre,
Rythme du Soleil …
Se lève l'Espace
À nos folies barbares !
 
Dans  l'immensité, aux confins, dressé sur ses pattes minuscules, l'oiseau regarde son territoire, l'Éternel . . .
 
Claire Éternité
Aux matins enchaînés
Que regardent les Humains
À la Terre, enracinés !
 
Aux étoiles délivrées par le chant éphémère, l'oiseau regagne de son aile fragile le  Monde Volatil …
 
Matins fragiles
Aux portes du désert
Nous restons accouplés
Regardant ce Volatile !
 
Aux sommets escarpés, l'oiseau ferme ses yeux, le bec clos il rêve et lit dans le livre de notre enclos ...
 
Gisant, je veux courir,
Ne veux mourir, voler !
Gisant, je veux courir,
Ne veux mourir, voler !
Dans ma prison de cire
Je, néant du chant né !
Dans la nuit précipice
Je, perdition des orbes !
Je veux vivre, Âme Lys
Loin des cris informes !
Gisant, je veux courir,
Ne veux mourir, voler !
Gisant, je veux courir,
Ne veux mourir, voler !
Ne plus rester enchaîné
...




Table des textes

 

VENTS DU PRÉSENT
 
CHANT OISEAU
 
PROPOS
Propos d’une infirmière
Vingt ans
Liberté
Lamentations
Onde verte d’éther
 
LES CHOSES DE LA VIE
Les choses de la Vie
Soleil de jade
Une fumée verte
Et j’en parle dans ce jour
Léthargie
Et c’est un mal
Si difficile
Et j’écoute
 
LOIN DES MONDES
Loin des mondes
Le vent roulait
 
VILLES
Ville
La concertation
Bolivie
 
LE TRAIN D’AMOUR
Le train d’Amour
La Hippie road
Ces mille et un
Chœur
Amour
 
DÉPART
Ils avançaient
De partout
Et nos mains
Nous partîmes
Mille
Vivre
 
D’ALORS
Longue flamme bleue
Ressemblance
Nord
 
SÈVE JEUNESSE
Cantiques
Enfant
Prière
Oui, voici
Par le sang
Humain, purification
Que l’Humain nul a vu
Par-delà
Abîmes
Des martyrs
Et de ton nom
Quand ?
Sont morts les Dieux
Messe de Gloire
Liberté
Sève Jeunesse
 
DES CHANTS DE JOIE
  



PARIS
LE PECQ
Recueil de poèmes 1977
Classés le 04 03 1983
Dernière refonte 23 01 1983
Relecture 20/03/2004

2018
Vincent Thierry



RETOUR