OMEGA



Dans la Demeure des Dieux



Dans la nue d'Eden, demeure des Signes, vogue de lys en lys l'étreinte de la vie, oriflamme magnifiée que le souffle devise dans l'action créatrice.


Le Chant du Cygne



C'était à Tharsis, éclos des âmes, où nous marchions navigateurs du vivant, moissons des chants, les floralies des âges en promesse.



D’Oriflamme Souverain



Villes en royaume, des cils convenus la parousie des sens, ivoire des règnes en éclats qu'éploie le firmament, où l'oeuvre demeure un respire sur cette Terre qui flamboie.


Le Choeur magnifié



Des hymnes en sérail dans l'orbe du chemin qui se devise, signe en répons l'Univers enseigne, et l'ambre respire des joies souveraines.





RETOUR